IDEO ANV Point médian

Un article de Ideopedia.

Le point médian est un signe de ponctuation pouvant avoir deux utilisations :

  • Il peut servir à signaler la présence du verbe être au présent de l'indicatif[1], auquel cas, on mettra un espace devant et un derrière :
A nep in à xeliysev. ou A • nep in à xeliysev. = Il n'est pas dans la voiture.

Cette ponctuation propre au verbe ere au présent de l'indicatif peut, du moins par écrit, révéler une forme emphatique (négative) de ce verbe :

A nep • in à xeliysev.

On peut toutefois le rencontrer à la tournure affirmative courante...

A • in à xeliysev. = Il est dans la voiture.

... mais ni à la tournure interrogative ni à la tournure affirmative emphatique :

— Ep da graṅg?
— Jo, da ep a!
— Est-il malade ?
— Oui, il l'est !

la particule ep étant bien suffisante.
On peut se passer du point médian devant un verbe au participe.

Or • anírvune = Vous êtes énervants.
Or anírvesun aṁbe = vous vous énervez.
  • La deuxième utilisation de ce point sert à signaler la fin d'un énoncé. Dans ce cas, il suit immédiatement la dernière lettre, sans espace, comme ça•

Retour : Aneuvien

  1. En principe, il ne se prononce pas. tout au plus, pourra-t-on le prononcer [ə] (pour EP) s'il se trouvait coincé entre deux consonnes à voisinage problématique :
    Eg • ċyv. [ˈɛgəˈt͡sɪf] = J'y suis.