IDEO ANV Guillemets

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
m (M à J)
Version actuelle (20 novembre 2019 à 22:45) (modifier) (défaire)
m
 
Ligne 16 : Ligne 16 :
:''“O ep vedj tep da • tœnd!” eg dikta ni das.'' = « Tu vois bien qu'il est mort! » que je lui ai dit.
:''“O ep vedj tep da • tœnd!” eg dikta ni das.'' = « Tu vois bien qu'il est mort! » que je lui ai dit.
-
Nota : contrairement à la règle de la ponctuation française, les [[deux-points]] ne sont plus requis devant des guillemets. Lire les exemples ci-après.
+
Nota : contrairement à la règle de la ponctuation française, les [[deux-points]] ne sont plus systématiquement requis devant des guillemets. Lire les exemples ci-après.
===Espaces===
===Espaces===
Ligne 33 : Ligne 33 :
:''« Eg mœldik ni orse æc qua ka dikta ni es “Eg nœzh nepjó os” ».'' = « Je vous répète ce qu'elle m'a dit : ''“''je n'ai plus besoin de toi''”'' ».
:''« Eg mœldik ni orse æc qua ka dikta ni es “Eg nœzh nepjó os” ».'' = « Je vous répète ce qu'elle m'a dit : ''“''je n'ai plus besoin de toi''”'' ».
-
Une incise, à l'intérieur d'une phrase citée, fera appel à des guillemets droits ou à des guillemets anglais inversés:
+
Une incise, à l'intérieur d'une phrase citée, fera appel à des guillemets droits ou à des guillemets anglais inversés :
:''« Æt • nep sojw" àt komisar diktă, "la dhep enpèz devèr àt danœkev ».'' = « C'est pas grave » dit le commissaire, « On reprend (recommence) depuis le début ».
:''« Æt • nep sojw" àt komisar diktă, "la dhep enpèz devèr àt danœkev ».'' = « C'est pas grave » dit le commissaire, « On reprend (recommence) depuis le début ».
-
:''« Tràduse!” da mrmă “Or mir pàgne ni es! ».'' = « Traîtres ! » murmura-t-il : « Vous me (le) paierez! ».
+
:''« Làruduse!” da mrmă “Or mir pàgne ni es! ».'' = « Traîtres ! » murmura-t-il : « Vous me (le) paierez! ».
===Guillemets et autres signes de ponctuation===
===Guillemets et autres signes de ponctuation===
-
On ne met pas de virgule ou de point (mais les points d'interrogation et d'exclamations sont possibles) devant un guillemet de fermeture. Un guillemet d'ouverture (chevrons) est précédé de deux points (:) s'il ne commence pas une phrase. Une élocution entre guillemets français ou anglais commence par une majuscule, mais pas entre guillemets droits :
+
On ne met pas de virgule ou de point (mais les points d'interrogation et d'exclamations sont possibles) devant un guillemet de fermeture. Une élocution entre guillemets français ou anglais commence par une majuscule, mais pas entre guillemets droits :
:''Eg iron àr nechdíxe ea'r "la dik".'' = Je me moque des ragots et des "on dit".
:''Eg iron àr nechdíxe ea'r "la dik".'' = Je me moque des ragots et des "on dit".
Ligne 45 : Ligne 45 :
<poem>''— Exímbit ted hæntese!
<poem>''— Exímbit ted hæntese!
-
— ''Ar made.''
+
— ''Ar màde.''
— ''Àr alise.''
— ''Àr alise.''
— ''Àr alise?''
— ''Àr alise?''
— ''Jo''
— ''Jo''
-
— ''Ar made.''</poem> (L'avare, Acte I sc 3).
+
— ''Ar màde.''</poem> (L'avare, Acte I sc 3).
Tout au plus pourra-t-on commencer un dialogue à l'intérieur d'un récit ou un rapport par un guillemet ouvrant et reprendre le récit ou le rapport après un guillemet fermant.
Tout au plus pourra-t-on commencer un dialogue à l'intérieur d'un récit ou un rapport par un guillemet ouvrant et reprendre le récit ou le rapport après un guillemet fermant.

Version actuelle

L'aneuvien utilise trois sortes de guillemets dans son écriture. Cependant, les guillemets anglais : “...” peuvent être remplacés par des guillemets droits si la compréhension n'a pas à en souffrir.

Sommaire

Guillemets droits

Tout d'abord, les guillemets droits, utilisés pour mettre en relief un mot dans une phrase, lorsqu'un style (gras ou italique) n'est pas disponible (écriture manuscrite) ou jugé pas assez efficace.

Àt kynodak ere sœvov kœm ed "golàjkaż". = Le cinéaste était au lit avec sa "maîtresse".
Àt "kàreldak" ere lóm nechpùza! = Le "héros" avait déjà foutu l'camp.
Àt vaaremb "pùze" • rylton ≠ Le verbe "aller" est irrégulier.

Guillemets d'énonciation

Pour énoncer une citation (prononcée ou simplement pensée ou évoquée), on utilisera plutôt les "guillemets en chevrons", dits aussi "guillemets à la française".

« Quat zoṅk! » da nep potnă dem osdòr dœmun. = « Quel con ! » ne put-il s'empêcher de penser.

Si les guillemets en chevrons ne sont pas disponibles, on peut toujours se rabattre sur des guillemets anglais, moins appréciés, car on peut les confondre avec des guillemets droits :

“O ep vedj tep da • tœnd!” eg dikta ni das. = « Tu vois bien qu'il est mort! » que je lui ai dit.

Nota : contrairement à la règle de la ponctuation française, les deux-points ne sont plus systématiquement requis devant des guillemets. Lire les exemples ci-après.

Espaces

Une espace est requise à l'extérieur d'un guillemet à la française pour le séparer d'un mot. À l'intérieur, l'espace est conseillée mais non obligatoire.

« Cht! » ou «Cht!» = « Chut ! »

À l'intérieur de guillemets droits ou anglais, aucun espace n'est requis ; à l'extérieur, si (cf. Exemples ci-dessus).

Combinaisons de guillemets

Des guillemets de types différents peuvent, bien sûr être combinés si besoin est, comme par exemple :

E diktă ni kas « Ed "mykræne" mœltexynen on mir istíge es golàjdorun aliklœt ». = Je lui dis : « Tes "migraines" à répétition m'inciteront à voir ailleurs ».

Des citations imbriquées feront appel aux guillemets français (à l'extérieur) et anglais (à l'intérieur) :

« Eg mœldik ni orse æc qua ka dikta ni es “Eg nœzh nepjó os” ». = « Je vous répète ce qu'elle m'a dit : je n'ai plus besoin de toi ».

Une incise, à l'intérieur d'une phrase citée, fera appel à des guillemets droits ou à des guillemets anglais inversés :

« Æt • nep sojw" àt komisar diktă, "la dhep enpèz devèr àt danœkev ». = « C'est pas grave » dit le commissaire, « On reprend (recommence) depuis le début ».
« Làruduse!” da mrmă “Or mir pàgne ni es! ». = « Traîtres ! » murmura-t-il : « Vous me (le) paierez! ».

Guillemets et autres signes de ponctuation

On ne met pas de virgule ou de point (mais les points d'interrogation et d'exclamations sont possibles) devant un guillemet de fermeture. Une élocution entre guillemets français ou anglais commence par une majuscule, mais pas entre guillemets droits :

Eg iron àr nechdíxe ea'r "la dik". = Je me moque des ragots et des "on dit".

Les tirets cadratins sont préférés au guillemets lorsqu'il s'agit d'un dialogue.

— Exímbit ted hæntese!
Ar màde.
Àr alise.
Àr alise?
Jo
Ar màde.

(L'avare, Acte I sc 3).

Tout au plus pourra-t-on commencer un dialogue à l'intérieur d'un récit ou un rapport par un guillemet ouvrant et reprendre le récit ou le rapport après un guillemet fermant.


Retour: Aneuvien