IDEO ANV Consonnes

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Tableau

Articulation Labiales Coronales Dorsales Glottale
Bilabiales Labiodentales Dentales Alvéolaires Post-alvéolaires Palatales Vélaires Labio-vélaires Uvulaires
Nasales M Ṁ N Ṅ NJ NG
Occlusives P B T D K G Q[1] H
Affriquées Ċ Ż ĊH ŻH
Fricatives QB BH F V W TH DH C S Z CH ZH S[2], SH RH RH R HH
Fricatives
latérales
SL ZL
Spirantes J W U[3]
Spirantes
latérales
L LJ LH
Roulées PP BB RR

Voisées


Liste

B: [b], Bh [β], toutefois, [b] & [v] acceptés pour Bh.

C

Se prononce [s], Ch se prononce [ʃ]. Le digramme CK se prononce en principe [sk][4], toutefois, le C peut être amuï si celui-ci n'est pas en début de mot : Patrick [pɐtχik]. Versions affriquées avec un point suscrit : Ċ & Ċh : [t͡s] & [t͡ʃ/][5]

D : [d],
DH : [ð] (this)
DJ : [ɟ] (gy)
F : [f],
G : [ɡ] (jamais [ʒ])

H

Le H sert à de nombreux digrammes consonantiques. En début et en fin de mot, seul, il ne se prononce pas, mais il peut influer sur des terminaisons grammaticales (pluriels) :
gòlar
mihe.

Entre deux voyelles prononcées il représente un coup de glotte :

radio /ʁɐdio/
mihen /miʔən/.

Le [h] (fricatif glottal) est représenté par HH, comme dans

à hhir = la main.
HR : [hχ] ou [ʔχ].
J : [j] (semi-voyelle : jamais [ʒ]) ; J entre deux consonnes se prononce [ɪ] pour éviter une difficulté de prononciation.
K: [k][6].

L

[l], [ɫ] devant [ɨ] ;
Lh [ɫ] (L dur russe Л, well ll.[7]), [ʟ] ;
LJ [ʎ] (Croate ; équivalent du ll Espagnol, du gli Italien...)
M,  : [m]
N,  : [n].
P : [p],
PH : [ɸ][8]
Ψ : [ps],
Ψh : [pʃ] (comme dans Ψhitt-lymòn)
Q : [q], /k/ accepté ;
 : [ɸ],
QU : [kw] devant une voyelle ; [ku] devant une consonne.
R : [ʁ] ou [r] ou [ɹ] ; [χ] ou [x], au contact d'une consonne non voisée.
Rr : [ʀ] ou [r] ;
RH : [χ] ou [x] ;
HR : [hχ].

S

La lettre S est la consonne la plus versatile, en matière de prononciation : sa prononciation varie selon son entourage :


Lettre précédente : Rien Voyelle B, G, W V F, L, J
M, N, Q, R
Lettre suivante :
Rien [s] [z] [s]
E final [z] [s]
Autre voyelle
y compris E non final
[s] [z] [s]
C, J, S [s]
B, D
G, V, W
[ʝ]
L (digramme) [ɬ]
F, H, K,
M, N, P,
Q, R, T
[ç]


T : [t]
TH : [θ] (thing)
TJ : [c]
TZ [ts] (rare : mots non aneuvisés : quartz)

V

En fin de mot ou devant c, k, p, q, rh, s[9], t : [f], sinon [v]

W : [v] ;
Wh, W [w] (Whisk(e)y, Whist… no anovished words), derrière une consonne, DANS LA MÊME SYLLABE : Twàlet : [twa·lət] mais sprytwádr : [çpʁət·ˈvɐdʁ]
Ẇ : [ɥ].

X

[ks] (jamais [gz]), à proximité d'une consonne (sauf un H ; mot agglutiné ou derrière un déterminatif) : [s].
XH : [kʃ], [ʃ].

Z

[z] ;
Zh : [ʒ] (comme le docteur Jivago, pour les anglophones) ;
ZL : [ɮ]
Ż : [dz], żh : [dʒ] (Ù żhiyn = un jean).

Classification

En plus des classifications traditionnelles (points, modes d'articulation), on a, parmi les consonnes voisées aneuviennes, X catégories :

  • Des consonnes toujours voisées, quelle que soit leur position dans le mot, telles que les nasales ou le L ([l], [ɫ] ou [ʎ] selon ce qu'il y a derrière).
  • Le D, qui n'est dévoisé qu'au contact d'une consonne non voisée, mais qui reste voisé en fin de mot.
  • Les B, G & Z, dévoisés non seulement au contact d'une consonne sourde, mais aussi en fin de mot dans une syllabe non accentuée.
  • Le V ayant les mêmes que les trois précédentes, en fin de mot, même dans les syllabes accentués.


Retour: Aneuvien

  1. Toutefois, la prononciation [k] est admise.
  2. Un S devant une consonne peut garder le son [s] à condition de ne pas être dans la même syllabe que la consonne qui le suit :
    Spryt [çpʁɪt] [ʃpʁɪt]
    Klosna [klɔç·nɐ] [klɔʃ·nɐ] [klɔs·nɐ]
  3. Derrière le Q uniquement, sinon, voyelle.
  4. Nota : SK se prononce [çk].
  5. Toutefois désaffriquées derrière une consonne.
  6. Kh remplacé par Q.
  7. Ainsi que Ł à l'est de la Pologne.
  8. Mots non aneuvisés uniquement
  9. Erreur de citation Aucun texte indiqué.