Hveðjýv

Un article de Ideopedia.

Le drapeau du Kvéduve, le Blaягʀean
Le drapeau du Kvéduve, le Blaягʀean

Le Royaume Viking de Kvéduve, en kveudais Hveðývåk Wýkynг Kýиlanð est un pays insulaire d'Europe du Nord situé au nord-est de l'Islande. La capitale est Vladigrade, et la langue officielle fédérale est le kveudais. Le royaume est constitué de cinq républiques et de sept électorats.

Sommaire

Présentation

Carte du Kvéduve
Carte du Kvéduve
Nom local : Hveðývåk Wýkynг Kýиlanð (hv)
Nom français : Royaume Viking de Kvéduve
Devise : Ead háшnas eanð geakarnevas (Je pense et je crois)
Hymne national : Samvúnåш Éndʀahgt (L'union des communautés)
Langue officielle : Kveudais
Capitale fédérée : Vladigrade
Plus grande ville : Falaine
Forme de l'État : Monarchie élective, état fédéral
Monarque : Haråll V Phyя
Chancellier-ère : Alşys Alvundeagh Svagejt
Point culminant : Yll Horn, Tacargon (2437m)
Population totale : 2.600.000. habitants (clasée 140e)
Gentilé : kveudéen, kveudéenne
IDH : 0.845 (très élevé ) (34e)
Monnaie : Ψuorat (ʜᴠᴘ)
Fête nationale : 8 août
Calendrier en usage : calendrier grégorien
Fuseau horaire : UTC +0
Religions pricipales : Protestantisme athavulfien, catholicisme
Domaine Internet : .hð
Indicatif téléphonique : +342

Géographie et Climat

Carte climatique
Carte climatique

En plus de l'île principale, il existe huit plus petites îles. Le Kvéduve est de climat océanique sur la majeure partie des terres, mais un climat polaire existe autour de l'isthme de Dúrĸa, entre les deux îles, lui même entouré d'un climat subarctique se retrouvant également au centre-est de l'île ouest. L'île possède, de vaste plaines, des montagnes de moyenne hauteur ainsi que des glaciers, comme le Magáʀjøkull, ou le Múиuðjøkull. Les côtes sont parsemées de fjords tout autour de l'île. La température moyenne est de 4,1°.

Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sept. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −4 −2 −1,4 −0,7 4,1 7,7 8,9 7,4 6 3,1 −2,3 −3 2
Température maximale moyenne (°C) 2,1 3 3,4 6,2 10 14,2 13,9 9,8 7,1 4,2 3 6,4 6,2
Précipitations (mm) 43,2 63,2 74,3 68,6 58,0 61,4 68,5 78,6 85,0 97,4 85,3 72,8 857,3

Religion

Croix d'Athavulfe
Croix d'Athavulfe
Les trois diocèses: Carcaraigue, Raune et Rhusla
Les trois diocèses: Carcaraigue, Raune et Rhusla

Le fondateur de la doctrine est Athavulfe (Aðlawulv) (1492-1554), qui était le neveu du compte palatin de Barlauve (dans l'actuel Tacargon). En 1543 il publie ses Dwýstyp (Contestations) mènerant au schisme kveudéen tardif en 1619, profitant du chaos du début de la Guerre de Trente Ans pour répandre sa pensée. La réforme ne passera pas sans heurts avec les catholiques fidèles au Pape, mais il y eut relativement peu de massacres religieux.

L'athavulfisme est religion d'état, mais les religions minoritaires (catholicisme, pentecôtisme) sont globalement bien acceptées. Depuis 1974 il n'est plus obligatoire d'informer de son culte l'état et son employeur, celui-ci apparaissait sur la carte d'identité, même si il n'était de facto plus marqué sur les papiers d'identité depuis les années cinquante. Comme c'est la religion d'état, le roi est couronné à la cathédrale d'Ultha par les trois évêques assemblés, lui donnant la couronne, l'épée et l'anneau de Myðránd. Les évêques lui confient le Шulgá, le pouvoir royal, et le Şakája, le pouvoir religieux. Le roi est le chef honoraire de l'église.

La Kýrĸan Hvøðar, ou Église kveudéenne, est divisé en trois djoksérysp (diocèses) présidés par des byskúpåp (évêques), qui n'ont quasi pas de rôles, si ce n'est de superviser par exemple les jours où tel pasteur doit donner le culte dans telle ou telle église, comme les pasteurs sont trop peu nombreux pour se rendre partout. Les trois diocèses sont ceux de Rhusla, Carcaraigue et Raune. Les évêques ne sont soumis à aucune autorité supérieure, comme par exemple un archevêque.

L'Église athavulfienne n'est pas membre de la Fédération luthérienne mondiale,parce qu’elle à la volonté de se démarquer des autres églises, et il n'y pas de grandes différences dans la religion.

Liens