Grammatonyme

Un article de Ideopedia.

Un grammatonyme est le nom donné à une lettre. Il diffère selon les langues et les systèmes d'écriture utilisés.

Sommaire

Étymologie

Le terme de grammatonyme est un néologisme proposé par Ziecken Azuris avec le concours d'Olivier Simon le 3 septembre 2011. Il est construit à partir des racines grecques γραμμαΤος ("lettre") et ὄνομα ("nom").

Idéolangues

Aneuvien

Les noms des lettres aneuviennes n'obéissent pas à une règles stricte particulières, sinon que deux lettres à prononciation voisine (comme le F ou le V, le S ou le C) aient des noms suffisamment différents pour ne pas qu'on les confonde[1].

Certains digrammes, comme ZH = zhe[2], ΨH = ψhu, EE = dopel ee (!) ont également leur grammatonymes, ainsi que des lettres diacritées: Ṁ = pœṅktan æm.


Elko

En elko, le nom des lettres s'obtient par l'ajout du a euphonique après les consonnes et rien après les voyelles.

A /a/, Ba /ba/, Da /da/, E /ɛ/, Fa /fa/, Ga /ga/, Ha /ha/, I /i/, Ja /ja/, Ka /ka/, La /la/, Ma /ma/, Na /na/, O /ɔ/, Pa /pa/, Ra /ra/, Sa /sa/, Ta /ta/, U /u/, Wa /wa/, Za /za/ et Ė /ɛj/

Kelep

En Kelep, le nom des lettres s'obtient par l'ajout du phonème /ɛ/ après les consonnes et rien après les voyelles.

Be /bɛ/, De /dɛ/, Ge /gɛ/, Ze /zɛ/, Ve /vɛ/, Ce /dʒɛ/, He /hɛ/, Zhe /ʒɛ/, Pe /pɛ/, Te /tɛ/, Ke /kɛ/, Se /sɛ/, Fe /fɛ/, Qe /tʃɛ/, Xe /χɛ/, She /ʃɛ/, Le /lɛ/, Re /rɛ/, Me /mɛ/, Ne /nɛ/, Je /jɛ/, We /wɛ/, A /a/, E /ɛ/.

Liens


  1. Toutefois, on tâchera de faire la distinction enttre ce et çe et entre ka et qua.
  2. Qu'un francophone ne tâchera pas de confondre avec G.