Glide

Un article de Ideopedia.

Une glide est le nom donné aux semi-voyelles, appellées aussi semi-consonnes.

Le plus connues sont évidemment le [j] et le [w], on peut trouver également le [ɥ], voire d'autres, plus rares, inattendues (suivre lien ci-dessous). La particularité de ces lettres (représentées dfféremment d'un alphabet à un autre) est que ce sont des sons qui proviennent de voyelles (respectivement [i], [u] et [y]) mais qui peuvent, dans un mot, avoir un rôle qui pourrait s'approcher plutôt de la consonne.

Le Y de "yaourt" est une glide, pas celui de "Yves" (voyelle);
idem, la distinction entre "warning" (eng.) et "Warnung" (D: consonne).
et celle entre "suède" et "sud" (voyelle).

On peut trouver davantage de précisions dans cette page

Une glide est donc à la fois une semi-voyelle et une semi-consonne. Ainsi, si elle se trouve au hasard des mots d'une phrase, au voisinage de deux consonnes, sa prononciation s'en trouvera affectée et la lettre sera prononcée comme une voyelle (ou une diphtongue):

-AJKA- = /ajka/
-AJKR- = /kr/
Cf. aussi ci-dessous : .

Idéolangues

Aneuvien

Le J est toujours une glide en aneuvien, sauf quand cette lettre se trouve, au hasard de la disposition des mots, entre deux consonnes, auquel cas il se prononce [ɪ] :

Eg vedja kas /ɛgˈvedjɐˌkɐs/ = Je l'ai vue
Eg vedj kas /ɛgˈvedɪˌkɐs/ = Je la vois.
Eg vedj ase /ɛgˈvedjɐz/ = Je les vois.

Le I n'est pas une glide en aneuvien :

Radio /'ʁɐ·di·o/

Pour qu'un W soit prononcé comme une glide [w], il faut

Soit qu'il fasse partie d'un mot étranger[1] d'une prononciation analogue : whisky, watt, wallabi...
Soit qu'il suive immédiatement une consonne, dans la même syllabe : twàlet /twalət/ mais sprytwádr: /çpʁət·ˈvɐdʁ/

Pourqu'un U soit prononcé comme une glide [w], il doit

  • suivre un Q
  • précéder une voyelle
  • ne pas être accentué (ú).
quadù /kwɐˈdy/
qud /kud/
fluktúa /flukˈtuɐ/
sinua /'si·nu·ɐ/

Sinon, AU est considéré comme une diphtongue ([ɐʊ]) et EU comme un son vocalique long.

La glide [ɥ] n'existe pas en aneuvien.


  1. Dans ce cas, le mot n'est pas aneuvisé.