Espay

Un article de Ideopedia.

  Espay
S.P.
 
Année de création 1996
Auteur Ziecken Azuris
Régulé par Académie elkanne
Nombre de locuteurs 40 (à l'époque)
Parlé en
Idéomonde associé Losda
Catégorie Système de cryptage
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_ESP

L'Espay est un système de cryptage créé en 1996 par Ziecken Azuris. Il s'agit d'un code basé sur l'abréviation du français au moyen de signes diacritiques. C'est avec ce premier vrai travail linguistique que débute véritablement le projet ELKO. Toutefois on considère aujourd'hui que le Goumek reste le premier projet linguistique car il est désormais utilisé dans les chroniques du Losda.

L'Espay est donc le deuxième projet linguistique du projet ELKO, il est né de la découverte des abjads et de la volonté de mettre au point un système de cryptage doublé d'un système de prise de notes.

Sommaire

Historique

L'Espay est officiellement né le 25 juillet 1996. Par sa facilité et son aspect pratique il s'est assez vite répandu. Son intérêt réside dans la vitesse de son écriture. Basé sur la simplification graphique et phonétique il permet de prendre des notes et d'écrire quasiment à la vitesse ou l'on parle.

Son nom vient de S.P. pour "Système de Prise de notes". Il ne s'agit donc pas d'une langue mais bien d'un système de cryptage du français. Toutefois, il donnera naissance deux années plus tard à une véritable langue construite : le maouaque.

Alphabet & prononciation

Le système Abbala

Durant les premiers temps de son existence, l'Espay a utilisé l'alphabet latin, ou du moins certaines de ses consonnes :

B, C, D, F, G, H, J, K, L, M, N, P, R, S, T, V, W, X, Y, Z

Les voyelles étaient transcrites au moyen de signes diacritiques variés inspirées de l'alphabet grec :

A (α), E (-), I (.), O (°), U (υ), AN (~), É ('), IN (τ), ON (ʊ), OU (ω), OI (ʘ), OIN (π)

Il suffit de placer les signes diacritiques représentant les sons vocaliques au dessus des consonnes. Il est également possible de n'utiliser que les consonnes, mais attention au contexte pour ne pas tout mélanger. Contrairement au système abougidique arabe, le système alphabétique latin s'écrit de gauche à droite. Ce système est appelé Abbala pour "abjad basé sur le latin".

Le système alphabétique maouaque

Le système alphabétique maouaque ou mawa a été emprunté à la langue maouaque. Il est parfois utilisé pour transcrire l'Espay.

Il se présente sous forme de symboles géométriques que l'on écrit de bas en haut et de droite à gauche. Les voyelles y sont habituellement sous-entendues mais on peut les marquer si on le souhaite.

Le système abougidique arabe

Le fait de n'utiliser que les consonnes a naturellement orienté la graphie de l'Espay vers l'utilisation d'un abjad (ou abougida) tel que l'alphabet arabe. Cela eu pour conséquence de rendre l'écriture plus fluide et plus rapide.

isolée initiale médiane finale son
أ, إ, ؤ, ئ
[ ]
[p]
[b]
[t]
[θ]
[g]
[ ]
[x]
[d]
[ð]
[r]
[z]
[s]
[ʃ]
[ts]
ﺿ [ʤ]
[tʃ]
[ʒ]
[ɲ]
[ɳ]
[f]
[v]
[k]
[l]
[m]
[n]
[h]
[w]
[j]

Procédure de transcription

Le vocabulaire s'obtient de manière très rapide. Il suffit de transcrire phonétiquement les mots en ommettant les voyelles. Il ne vous reste plus qu'à

ex : ﺒﻙ beaucoup (=bk)

Attention l'espay s'écrit de droite à gauche, comme en arabe.

Grammaire

L'Espay ne dispose pas de grammaire, car il s'agit d'une transcription du français. De plus seuls les mots et tournures importantes sont notés afin d'aller droit au but.

Lexique

Puisqu'il s'agit d'un système de cryptage et non d'une langue, on comprend que le vocabulaire est le même en français qu'en Espay.

Textes

Exemple de texte

TXT BBL

En cours de cryptage

LE TEXTE DE BABEL (Livre de la Genèse, Ancien Testament)

1. La terre entière se servait de la même langue et des mêmes mots. 2. Or en se déplaçant vers l'orient, les hommes découvrirent une plaine dans le pays de Shinéar et y habitèrent. 3. Ils se dirent l'un à l'autre: "Allons! Moulons des briques et cuisons-les au four". Les briques leur servirent de pierre et le bitume leur servit de mortier. 4. "Allons! Dirent-ils, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche le ciel. Faisons-nous un nom afin de ne pas être dispersés sur toute la surface de la terre". 5. Le SEIGNEUR descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils d'Adam. 6. "Eh, dit le SEIGNEUR, ils ne sont tous qu'un peuple et qu'une langue et c'est là leur 1ère oeuvre! Maintenant, rien de ce qu'ils projetteront de faire ne leur sera inaccessible! 7. Allons, descendons et brouillons ici leur langue, qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres"! 8. De là, le SEIGNEUR les dispersa sur toute la surface de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville. 9. Aussi lui donna-t-on le nom de Babel car c'est là que le SEIGNEUR brouilla la langue de toute la terre, et c'est de là que le SEIGNEUR dispersa les hommes sur toute la surface de la terre.

Les chiffres et les nombres

  • 0 : zer
  • 1 : en
  • 2 : ed
  • 3 : ter
  • 4 : kater
  • 5 : sek
  • 6 : ses
  • 7 : set
  • 8 : et
  • 9 : nef
  • 10: des

Idéomonde associé : Le Losda

Puis qu'il s'agit d'un système de cryptage, l'Espay n'a pas encore trouvé sa place dans le Losda, en revanche la langue construite qui en est issue : le maouaque est lui bien présent au sein du multivers.

Site de référence