Ergativité

Un article de Ideopedia.

L'ergativité est une structure d'actance dans laquelle le COD du verbe transitif a le sens de sujet pour le même verbe intransitif. Elle est exploitée à moindre échelle dans certaines langues (comme le français et l'anglais) et à grande échelle dans les langues dites ergatives comme le basque.


Ex : je brule la feuille et la feuille brule, ces deux phrases ont le même sens (avec une précision en plus pour la deuxième) bien que feuille soit COD dans la première phrase et sujet dans la deuxième et que le verbe soit transitif dans la première et intransitif dans la deuxième.

Idéolangues

  • La tendance aneuvienne fait se développer des verbes transitifs directs (actifs) et des verbes intransitifs ou transitifs indirects (ergatifs):
Ep Paris igun?
Or ignest al æċ nes! = Brûlez-moi tout ça !

D'autres verbes existent sur ce modèles (vlokes/-en, kuges/-en, partùres/-en) cependant, ce n'est pas une règle générale et des verbes nécessitant une particule (passive ou réflexive) subsistent :

Àt kovoos cem opun = le magasin ouvre.

Certains verbes expriment aussi bien une voix active qu'une voix ergative :

Ar kaglun àt jàleskigs = Ils montent le buffet
Ar kaglun à năċkalav = Ils montent (par) l'escalier de secours.