Ekiel

Un article de Ideopedia.

  Ekiel
Ekiel
 
Année de création 2008
Auteur Akarra
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue artistique
Typologie Langue a priori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_EKI


L'Ekiel est une idéolangue en cours de création et débutée en 2008 par Akarra. En Lekhi "ekiel" signifie de plus en plus.


Sommaire

Alphabet et prononciation

  • A [a]
  • Ä [ɛ]
  • E [e/ɛ]
  • I [ i]
  • O [o/ɔ]
  • U [y]
  • Ÿ [i:]
  • H [h]
  • R [r]
  • ' [x]
  • K/KH [k]

Les pronoms

Il existe trois pronoms. Le premier se réfère au groupe auquel on appartient et couvre donc les notions de je et nous. Le deuxième concerne le groupe auquel on s'adresse et couvre les notions de tu et vous. Le dernier concerne un autre groupe et couvre les notions de il, elle, ils et elles.


  • Groupe du locuteur : Kher [kɛr]
  • Groupe de l'interlocuteur : Lÿd [li]
  • Groupe autre : Hun [hyn]

Les particules

  • Tal : Il se place apres le sujet de la phrase. Si le sujet n'est pas précisé on doit quand même le mettre mais il subit toutefois une légère modification: t'al [txal]
  • 'änd [xɛn] : Il se place apres la cible du verbe. Lors de l'omission de la cible, le d final est prononcé: [xɛnd]
  • Al : Se place en fin de phrase et sert pour ajouter une notion de politesse.
  • Si : Se place en fin de phrase, exprime l'impératif (et ne peut donc être utilisé en même temps que Al)


Au regard des deux premières particules, on peut constater que l'ordre de la phrase est assez libre: SVO, OVS, VSO, VOS....Cependant les deux premières sont les plus courantes.


Les verbes et la conjugaison

Tous les verbes commencent par une voyelle et finissent par une consonne. De plus, l'expression des temps se forme par l'ajout d'une voyelle en suffixe. Mais on peut aussi rajouter des nuances par l'ajout d'une consonne en préfixe au verbe.

Quelques exemples de verbes: iht (être), a't [axt] (avoir), ang [ang] (parler), und (écouter), arad (lire), alt (tuer)

Les suffixes

  • Passé : -ä
  • Passé avec conséquence sur le présent : -o
  • Présent : -a
  • Prédiction/Hypothèse : -u
  • Futur : -ÿ
  • Forme conjonctive : -i

Les préfixes

  • Désaccord avec l'énoncé : v-
  • Volonté de ... : t-
  • Pour le bénéfice de son groupe : m-
  • Pour le bénéfice du groupe adverse : n-
  • Pour le bénéfice d'un autre groupe : s-
  • De la part de son groupe : l-
  • De la part du groupe adverse : b-
  • De la part d'un autre groupe : r-


Remarque : On peut rajouter une deuxième consonne de nuance après le suffixe vocalique de temps. Cependant si l'une des deux consonnes concerne une notion en rapport avec son groupe on aura tendance à mettre cette consonne en premier dans le mot. Et inversement on préfèrera mettre une consonne concernant le groupe 'adverse' en seconde position.

Le pluriel

Il existe plusieurs pluriels. Ils se forment tous par le rajout d'un suffixe commençant par une voyelle. Si le mot finit par une voyelle on intercale un r entre les deux.

Khaan (chien)

  • Des chiens : khaani
  • La plupart des chiens : khaani'
  • Les chiens (la race) : khaanu
  • Tous les chiens sans exception : khaanÿm

Alka (loup)

  • Des loups : alkari
  • La plupart des loups : alkari'
  • Les loups (la race) : alkaru
  • Tous les loups sans exception : alkarÿm