ELK Versions

Un article de Ideopedia.

L'elko est une langue vivante et est en constante évolution. Lorsque ces changements son significatifs, ils se réunissent et se rassemble dans une nouvelle version de la grammaire elkanne.

Sommaire

2013

Version 3.2

La version 3.2 a été validée le 18 septembre 2013. Elle se caractérise par :

  • La mise en place de la grammaire méthodique et du sommaire grammatical.
  • La nouvelle expression du péjoratif et mélioratif
  • Le E point suscrit (Ė) n'est plus considéré comme une diphtongue mais comme une simple voyelle.
  • L'apparition des profixes (d'abord nommés "substifixes").
  • L'apparition du tiret dans les quatre signes de ponctuation.
  • L'inusité du point médian
  • Les pronoms possessifs ne se distinguent plus des adjectifs possessifs. Ils se construisent tous deux de la même manière : clé réduite + suffixe
  • Le péjoratif est exprimé au moyen des suffixes cumulés introduite par -u.
  • Le mélioratif est exprimé au moyen des suffixes cumulés introduite par -ė.
  • La disparition du participe passé
  • L'apparition des Asauras, des Ekauras, des Isauras et des Othauras.
  • L’apparition de l'agglutination particulaire
  • La construction des arithmonymes au moyen du trait d'union.
  • L'apparition de la désagglutination.
  • La disparition des innutas et des ingamas.
  • L'apparition du clanique.
  • Le circonstant devient mobile et est préposé par défaut : Analyse syntaxique (vierge)
  • Tous les signes de ponctuation sont précédés et suivis d'une espace.
  • L'adoption des formes de la déclinaison : -oa, -oe, -oi et -oo simplifiables respectivement en a, e, i et o
  • La suppression de l'accusatif.
  • L'apparition du relatif.

2010

Version 3.1

La version 3.1 a été validée le 18 novembre 2010. Elle se caractérise par :

  • La mise en place de l'accent tonique.

Version 3.0

La version 3.0 a été validée le 12 mars 2010. Elle se caractérise par :

  • Deuxième grande réforme de l'elko.

2009

Version 2.9

La version 2.9 a été validée le 15 janvier 2009. Elle se caractérise par :

  • Le ligatif est utilisé pour les conjonctions.

2008

Version 2.8

La version 2.8 a été validée le 16 décembre 2008. Elle se caractérise par :

  • Le Ė suscrit passe de la cinquième à la dernière position dans l'alphabet latin.

Version 2.7

La version 2.7 a été validée entreseptembre et décembre 2008. Elle se caractérise par :

  • La troisième mise à jour des clés.

Version 2.6

La version 2.6 a été validée le 16 août 2008. Elle se caractérise par :

  • Le Y disparaît, le Ė est adopté.

Version 2.5

La version 2.5 a été validée en janvier / février 2008. Elle se caractérise par :

  • La deuxième mise à jour des clés.

2007

Version 2.4

La version 2.4 a été validée le 12 juillet 2007. Elle se caractérise par :

  • La création de l'académie elkanne.

Version 2.3

La version 2.3 a été validée le 2 mai 2007. Elle se caractérise par :

  • La création des infixes et des affixes cumulés.

Version 2.2

La version 2.2 a été validée le 1 mai 2007. Elle se caractérise par :

  • L'abandon de la gématrie runique au profit de nouveaux chiffres inspiré de la numérologie.

2006

Version 2.1

La version 2.1 a été validée le 3 septembre 2006. Elle se caractérise par :

  • L'apparition des clés réduites et de la reprise.

Version 2.0

La version 2.0 a été validée le 8 août 2006. Elle se caractérise par :

  • La première grande réforme de l'elko, adoption du système panclavique, création du Sammito et du Zammito. L'ancienne version de l'elko est appelée elko arésien.

Version 1.9

La version 1.9 a été validée entre février et novembre 2006. Elle se caractérise par :

  • La première mise à jour des clés.

2005

Version 1.8

La version 1.8 a été validée le 8 novembre 2005. Elle se caractérise par :

  • Création du politif et du ligatif

Version 1.7

La version 1.7 a été validée le 5 octobre 2005. Elle se caractérise par :

  • L'affixe -o et le w deviennent facultatifs.

Version 1.6

La version 1.6 a été validée le 1 février 2005.

2004

Version 1.5

La version 1.5 a été validée le 9 décembre 2004. Elle se caractérise par :

  • La mise en place des auxiliaires temporels alors considérés comme des adverbes temporels avant l’apparition du ligatif.

Version 1.4

La version 1.4 a été validée le 7 février 2004. Elle se caractérise par :

  • La disparition des Shagas PH, TH, KH, SH et apparitions des hagas F, ', -, H

2003

Version 1.3

La version 1.3 a été validée le 1 juillet 2003. Elle se caractérise par :

  • La mise en place des préfixes et des suffixes. L'elko devient alors une langue flexionnelle et non plus isolante.

Version 1.2

La version 1.2 a été validée le 12 février 2003. Elle se caractérise par :

  • La création de la déclinaison au moyen du infixe -ng- (devenue depuis l'apostrophe Thura)

2002

Version 1.1

Aucune donnée sur cette version

Version 1.0

La version 1.0 a été validée le 4 avril 2002. Elle se caractérise par :

  • La naissance officielle de l'elko, Mise en place de la translittération latine. Disparition du A postclavique et adoption des premières nouvelles clés.