Discuter:Apparat critique

Un article de Ideopedia.

  • Concernant les apparats critiques, il faut encore que l'on y réfléchisse, je les ai placé ainsi, par habitude, mais j'aimerais que le sujet soit plus réfléchi. Il concerne les notes, les références et les sources, et sûrement d'autres points encore. Une fois que la décision sera prise il faudra le décrire dans la page traitant de la mise en page.

--Ziecken 30 octobre 2012 à 12:42 (UTC)

Pour les apparats critiques, je propose que ceux-ci soient limités aux remarques (du style : attention ! y faut deux S à "poisson" et un seul à fish). Quant aux sources & références, elles peuvent êtres mentionnées dans un paragraphe cour du style : "références" ou "origine des liens externes" s'il y a des liens externes mentionnés dans le corps du texte ; ce qui permet à la fois une certaine cohésion entre les styles des articles (certains préféreront centraliser les liens externes et d'autres (dont moi, t'auras d'viné) les placeront en pertinence avec le paragraphe concerné), mais il y aura un paragraphe commun, quelle que soit la solution adoptée, qui centralisera les sources, ce qui mettra tout l'monde d'accord. Contrairement à ce que fait Wikipédia, je ne suis guère d'avis de ne mettre qu'un lien (surtout externe !) en apparat critique. Le lecteur qui "descend" en bas d'la page s'attend à lire une explication et n'a pas spécialement envie d'être "trimballé" en dehors de sa page de lecture ; il veut remonter assez vite pour lire la suite du paragraphe. J'ai toujours trouvé assez pénible toute la liste de liens en apparats critique (chez Wikipédia) là où je m'attendais à lire, par exemple, l'explication des particularités d'une règle. Comme toi, je recherche un certain confort de lecture (mais on n'a pas la même notion, d'où nos divergences) et un lien externe en noir (dans le corps du texte) a, pour moi, deux avantages :

une continuité dans la lecture du texte (au lieu de descendre et de remonter pour un simple lien qu'on ne consultera pas forcément), les caractères étant de la même couleurs.
Le lien (externe) étant quand même marqué d'une petite flèche bleue, libre au lecteur de la suivre ou de rester dans la page.

Par contre, je tâche au maximum de donner aux liens internes un certain "relief", en gardant la couleur "bleu ou indigo" de ceux-ci. Les liens "cachés" concernent la République aneuvienne (et encore ! depuis les articles aneuviens ; aucun, à mon souv'nir depuis un article généraliste !), un sujet qui n'intéresse pas forcément un idéolinguiste consultant Idéopédia (donc inutile de l'envahir avec ça) mais qui pourra intéresser quelques diégésistes qui sauront (parce qu'en général, ils aiment bien le mystère) ouvrir la porte cachée du placard à balais du 6me étage de l'aéroport de Frankfurt/M.

--Anoev 30 octobre 2012 à 20:37 (UTC)