Deyryck

Un article de Ideopedia.

  Deyryck
Deyryck
 
Année de création 2009
Auteur Chaest
Régulé par
Nombre de locuteurs 4
Parlé en Empire ikien
Idéomonde associé
Catégorie Idéolangue artistique
Typologie Langue a priori, agglutinante, à prééminence du thème, CSV
Alphabet Ryck
Lexique évolutif
Version IVa.4
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_RIK

Le Deyryck, ou Dèyrik, est la langue parlée dans l'empire ikien. Elle est issue de l'idéomonde d'Antorsioa, tout comme ledit empire. Elle est créé par Chaest en 2009. Son vocabulaire est en général inventé où dérivé de mots inventés auparavant, seuls quelques mots sont dérivés de langues existantes.

Sommaire

Historique

Le Deyryck est inventé en Juillet 2009. L'alphabet fut créé en premier, puis la langue pour y correspondre. Elle a depuis obtenu une rigueur bien plus importante que celle qu'elle avait à l'origine.


Contexte théorique

(Naissance dans l'ideomonde d'Antorsioa) Mélange des quatre langues principales (Dèykrik, Fikji, Ikji, Katakar), le Dèyrik né en même temps que l'empire ikien. Il est le descendant du Dèykrik qui disparaît alors presque entièrement. La langue est officialisée en utilisant les concepts les plus simples des différentes langues dont elle tire ses origines. Nous sommes alors au première âge d'Àntôrsioa . Depuis, parmi les innombrables versions qui en ont découlé, cinq d'entre elles seront vu ici. Le Dèyrik mé Nûhnin, la première version du Dèyrik. Le Filidèyrik, le Dèyrik avant qu'il ne soit officialisé, donc quand il n'était encore qu'une sorte d'argot du Dèykrik. Le Taharidèyrik, celui que j'appelle communément Deyryck et que je détaillerais le plus, c'est la version du Dèyrik majeur du quatrième âge. Puis le Dèyrik mé Iki, la toute dernière version du Dèyrik, avant que celui-ci ne disparaisse totalement pour laisser place au Dèyiki, vers la fin du sixième âge d'Àntôrsioa. Le Dèyrik est donc la langue officielle de l'empire ikien sur une durée de 6 âges. Son but était de pouvoir correspondre à un maximum d'espèce et de culture et de pouvoir être appris par la majeur partie d'entre elles rapidement et efficacement.


Phonologie

Le Dèyrik décompose ses sons en deux catégories principales, les fortes et les faibles, du moins pour les consonnes. Aussi /t/ aura pour faible /d/.

Fortes :

API Clavier Exemples Ryck
/t/ t "Raton" Image:Dèy_t.JPG
/p/ p "Papier" Image:Dèy_p.JPG
/k/ k "Raconter" Image:Dèy_k.JPG
/ʁ/ r "Erreur" Image:Dèy_r.JPG
/s/ s "Sentir" Image:Dèy_s.JPG
/f/ f "Effacer" Image:Dèy_f.JPG
/m/ m "Alimenter" Image:Dèy_m.JPG
/n/ n "Anomalie" Image:Dèy_n.JPG
/ʃ/ c Acheter" Image:Dèy_c.JPG
/θ/ ç "Thing" (en) Image:Dèy_ç.JPG
/h/ h "High" (en) Image:Dèy_h.JPG
/x/ µ "Hijo" (es) Image:Dèy_µœ.JPG
/j/ y "Essayer" Image:Dèy_y.JPG


Faibles :

API Clavier Forte Exemples Ryck
/d/ d t "Pardon" Image:Dèy_d.JPG
/b/ b p "Barbe" Image:Dèy_b.JPG
/g/ g k "Regarder" Image:Dèy_g.JPG
/l/ l r "Calce" Image:Dèy_l.JPG
/z/ z s "Saisir" Image:Dèy_z.JPG
/v/ v f "Enerver" Image:Dèy_v.JPG
/ʒ/ j c "Jouer" Image:Dèy_j.JPG

Et on retrouve parfois des sous-faibles :

API Clavier Forte Exemples Ryck
/w/ w r "Watt" Image:Dèy_w.JPG
/ð/ q t "Though"(en) Image:Dèy_q.JPG

Même si ce système se retrouve un peu pour les voyelles, il est suffisamment trop peu régulier pour qu'il ne soit pas très très important à apprendre.

Voyelles et nasales :

API Clavier Exemples Ryck
/a/ a "Chat" Image:Dèy_a.JPG
/ɑ/ â "Plâtre" Image:Dèy_â.JPG
/o/ o "Peau" Image:Dèy_o.JPG
/ɔ/ ô "Fort" Image:Dèy_ô.JPG
/i/ i "Piste" Image:Dèy_i.JPG
/ɪ/ i "Fill" Image:Dèy_î.JPG
/y/ u "Russie" Image:Dèy_u.JPG
/u/ û "Fou" Image:Dèy_û.JPG
/ʊ/ ù Full (en) Image:Dèy_ù.JPG
/e/ é "Blé" Image:Dèy_é.JPG
/ɛ/ è "Faire" Image:Dèy_è.JPG
/ø , ə/ e "Feu" Image:Dèy_e.JPG
/œ/ ê "Pleur" Image:Dèy_ê.JPG
/ɑ̃/ à "Banque" Image:Dèy_à.JPG
/ɔ̃/ ò "Tombe" Image:Dèy_ò.JPG
/ɛ̃ , œ̃/ ì "Pain" Image:Dèy_ì.JPG


Grammaire

La grammaire Dèyrik est relativement simple, il n'existe pour ainsi dire aucune déclinaison ou conjugaison. Une phrase aura prendra toujours la forme : Complément + Sujet-Verbe-Temps + Point

Les pronoms sont universels, le même pronom servira pour les pronoms nominaux, adjectifs, etc... Il en existe huit :

Pronom Personne Traduction Contraction Autre formes
I 1ère Personne du singulier Je, moi, mon, mien... ø ø
Ti 2nd Personne de singulier Tu, toi, ton, tien... t / t' ø
Aro 3ème Personne de singulier Il, lui, son, sien... ro / rw ara/ra (féminin) / arê/rê (masculin)
Cèr 1ère Personne du pluriel Nous, nous, notre, nôtre... èr tcèr
Lo 2nd Personne de pluriel Vous, vous, votre, vôtre... lw ø
Arès 3ème Personne de pluriel Ils, eux, leur, leur... ès / èz aras / arês
Idéta Objet Cela id / d id
Impersonnel Il ø ø

Les verbes se terminent généralement par « a », ce qui permet de les reconnaître facilement. Le verbe « aider » se traduirait par exemple « ata ». Donc la phrase : « Je t'aide. » (J'aide toi.) se traduira « Ti ilaka a ». Le petit « a » détaché à la fin de la phrase n'étant que le point finale de la phrase.

Fonctionnement de mots

Il existe quatre types de mot en Dèyrik :

Les mots filliens : Mots de base du Dèyrik, le vocabulaire et ce qui descend généralement du Dèykrik.


Les mots étrangers : Mots dont l'origine est étrangère à la langue originale, les mots de Phark avant d'être officialisés « mots tolérants » étaient des mots étrangers. C'est un peu comme une sorte de bibliothèque infinie de possibilités linguistiques, car chaque peuples, en fonction de sa culture, de ses habitudes ou même de sa physionomie va développer des mots nouveaux qui lui sont propre. Cela comprend également les mots comme pûlpam* ou tout mot avec « * ». (pûlpam = Poulpe en Dèyrik), c'est une sous catégorie.


Les mots tolérants : Catégorie de mot comprenant les mots de Phark, les mots Adarans et les mots tolérants.


Fikji Dèr Dèyrik : Tout les mots appartenant au Fikji Dèr Dèyrik.


Pour la majeur partie des mots filliens le Dèyrik permet à partir de la base verbale d'obtenir presque toutes les autres fonctions correspondant au même mot. Ces modifications apportées à la base verbale sont :

Base verbale Traduction
Ata (-a) Aider
Nom Traduction
Atam (-am) Aide
Personne Traduction Contraction
Atias (-ias) Celui qui aide, l'auxiliaire Atis
Adjectif Traduction Contraction
Atios (-ios) Aidé, utile Ati
Comparatif de supériorité Traduction Contraction
Atitohos (-itohos) Plus aidé, plus utile Atit
Comparatif d'infériorité Traduction Contraction
Atotohos (-otohos) Moins aidé, moins utile Atot
Superlatif de supériorité Traduction Contraction
Ahatitohos (a-...-itohos) Le plus aidé, le plus utile Ahatit
Superlatif d'infériorité Traduction Contraction
Ahatotohos (a-...-otohos) Le moins aidé, le moins utile Ahatot


Ces différentes formes seront plus détaillée dans les parties correspondante.

ACCENTUATION

Voir l'accentuation.


Quelques exemples de traduction

Je vous propose enfin cette page où vous pourrez découvrir un ensemble assez varié de traduction, avec pour certaines des explications claires.

Voir les exemples de traduction.


Idéomonde associé

Voir Antorsioa.

Liens