Denmatane

Un article de Ideopedia.

Version du 2 mars 2019 à 02:30 par Hàaiden (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
  Denmatane
Dén-matán
 
Année de création 2018
Auteur Hanhól Hoguèm
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue expérimentale, logique, artistique
Typologie Langue a priori, SVO~SOV, à prééminence du thème, polysynthétique, active-stative/à alignement "austronésien", à accent de hauteur/morique
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_DNM

Le Denmatane est une idéolangue créée en 2018 par Hanhól Hoguèm.

Sommaire

Historique

Cette idéolangue a été présentée pour la première fois sur l'Atelier le 3 février 2019.

Le denmatane a été créé pour proposer, après l'olyen et le péko, une idéolangue plus épurée et schématique selon les ambitions de son auteur.

Description

Le denmatane, dont l'endonyme signifie littéralement "au moyen de quoi l'on communique", autrement dit "langue / langage", se caractérise par une morphologie fortement schématique. Ce schématisme est possible par une forte inspiration, outre de l'olyen et du péko, des langages de programmation fonctionnelle, ce qui implique un rôle fondamental :


  • Non seulement de la syntaxe : la distinction entre les composants ne repose que sur cette dernière dimension ;
  • Mais aussi plus particulièrement de la récursivité  : ici en l'occurrence concernant les composants, qui peuvent aussi bien être générés à partir d'un syntagme au sens classique (en incluant ses paradigmes affixaux) que d'une proposition (ce qui relativise donc la dichotomie en question).


Vocabulaire

-Nombre réduit de racines de base, monosyllabiques et toniques (tandis que les grammèmes sont atones).

Lexique succint

Lexique

Tán. Communication

Dén. Chose, entité, item, token

Dán. Individu

Yín. Délibération, volition, volonté, esprit


Yá. Union, intersection, et (AND)

Gwá. Inclusion, et/ou (OR)

Gwý. Exclusion, ou (XOR)

Gwí. Condition suffisante, si...alors

-Ngwí. Sinon

Gwú. Condition nécessaire

-Ngwú. Sinon

Má. Cause, car, parce que

Lí. But, afin

Lú. Opposition, mais


-Syntagmes déictiques :

Má. Je, moi, me, mon, nous, notre

Cá. Tu, toi, te, ton, vous, votre

Máñ. Nous (toi/vous et moi/nous)...

Ká. Il(s), elle(s), celui-ci, ceci, (anaphorique, proximal)

Pá. Il(s), elle(s), celui-là, cela, ça (logophorique, médial, hors du domaine de liage)

Sá. Il(s), elle(s), celui-là, un/l'autre (cataphorique/obviatif, distal)


-Numéraux La base numérale du denmatane est duodécimale :

Ní. 0

Yí. 1

Tí. 2

Rí. 3

Fí. 4

Bí. 5

Sí. 6

Cí. 7

Hí. 8

Wí. 9

Blí. 10

Lí. 11

Kí. 12

Kíyi. 13

Kíbi. 17

Tí-kí. 24

Blí-kí. 120

Kwí. 144

Sí-kwí. 864

Blí-kwí.1440

Kí-kwí. 1728

Phonologie

Voyelles

  • a /a/
  • e /e/
  • i /i/
  • o /o/
  • u /u/
  • y /ɨ/

Consonnes

  • b /b/
  • c /tʃ/
  • d /d/
  • f /f/
  • g /g/
  • h /h/
  • j /dʒ/
  • k /k/
  • l /l/
  • m /m/
  • n /n/
  • ñ /ɲ/*
  • p /p/
  • r /r/
  • s /s/
  • t /t/
  • w /w/
  • x /ʃ/
  • y /j/
  • z /z/

Trois phonèmes supplémentaires sont représentés par des digraphes :

  • gw /gʷ/
  • kw /kʷ/
  • ng /ŋ/*
    • N'occurrent qu'en coda


Morphophonologie

  • Racines monosyllabiques C(C roulée (après occlusive)//s/ (après occlusive sourde bilabiale ou vélaire))V(:)(C spirante/nasale/vibrante/occlusive sourde);
  • Racine/base toujours et elle seule accentuée par accent de hauteur.


Morphosyntaxe et typologie

  • Récursivité totale;
  • Nature purement syntaxique des constituants/syntagmes (ce qui inclut les propositions, cf plus loin);
  • Dichotomie morphosémantique grammèmes / lexèmes;
  • Dichotomie holarchique et récursive entre incorporation et encapsulation, car l'incorporation est la condition nécessaire de l'encapsulation;
  • Ordre (argument_thématisé-fonction) autres arguments;
  • Prééminence de(s) l'argument(s) thématisé(s), qui est/sont incorporé(s) préfixalement à la fonction, qui conserve sa nature syntaxique dans la proposition (curryfication).

La fonction incorporante peut être à son tour préfixée par un grammème dédié, dit encapsulant, de façon à générer un argument (cf encapsulation, plus bas);

-Alignement actif-statif mais souple, cf austronésien car distinctions "qualitatives" superposées à l'arité, surtout de volition. Ce sont les grammèmes d'arité qui permettent d'inférer le rôle sémantique de tel argument, par ordre de concaténation si plusieurs, car cet ordre suit celui des arguments dans la proposition et/ou d'incorporation.


Textes

Exemples :

"Article premier des droits de l'homme"

Ca(cadán-yín)-wu(ca(ca-dén-jitán)-wuyí).

[ENCAP-(ENCAP-individu-délibération)-AR.CONST.INVOL-(ENCAP-(ENCAP-objet-AR.ANTICAUS.VOL-communication)-AR.CONST.INVOL-unité)]

ou, par segmentation :

Caay(cadán-yín) wucaay(ca-dén-jitán) wuyí.

avec déclaration des arguments :

(Dán, yín, dén, tán, yí) : ca(cadán-yín)-wu(ca(ca-dén-jitán)-wuyí).

Liens

Notes

,,,,,,,