Charles-Michel de L'Épée

Un article de Ideopedia.

Charles-Michel de L'Épée, dit l'abbé de L'Épée est un abbé français, est l'un des précurseurs de l’enseignement spécialisé dispensé aux sourds est né le 24 novembre 1712 à Versailles et mort le 23 décembre 1789 à Paris.



Plaque sise au 23 rue Thérèse, à l'emplacement de la maison où est mort le 23 décembre 1789 l'abbé de l'Epée.

Bibliographie

  • Charles-Michel de L'Épée, Les Quatre Lettres sur l'éducation des sourds, Paris, Butard, 1774
  • Charles-Michel de L'Épée, Institution des sourds et muets par la voie des signes méthodiques Paris : Nyon l'Aîné, 1776.
  • Charles-Michel de L'Épée, La Véritable Manière d'instruire les sourds et muets, confirmée par une longue expérience Paris : Nyon l'aîné, 1784.
  • Charles-Michel de L'Épée, L'Art d'enseigner à parler aux sourds et muets de naissance, Paris, J.-B. Baillière et fils, 1820.
  • Charles-Michel de L'Épée, Dictionnaire des sourds-muets, Paris, 1896
  • Claude Fauchet, Oraison funèbre de Charles-Michel de l'Épée, éd. Lottin de Saint-Germain, Paris, 1790
  • Ferdinand Berthier, L'abbé de l'Épée, sa vie, son apostolat, ses travaux, sa lutte et ses succès ; avec l'historique des monuments élevés à sa mémoire à Paris et à Versailles, éd. Lévy frères, Paris, 1852

Liens


  1. L'enseignement par signes méthodiques fut un échec car il ne tient pas compte de l'identité culturelle des sourds.