Castillan

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Présentation

Le castillan, nommé "espagnol" au delà des Pyrénées et des mers, est une langue romane du groupe ibérique, groupe qu'elle partage avec le galicien, l'asturien, le catalan et le portugais. La participation de la langue latine à son élaboration est notable, mais également l'arabe, eu égard à la présence mauresque en Andalousie entre la chute de l'empire romain et le XVIe siècle (des mots comme mujer et le son [x] représentés par le J et le G devant un E, un I ou un Y : Gijon).

Alphabet et accent tonique

Identique à l'alphabet latin, sinon que le Ñ (N-tilde) compte pour une lettre à part entière (notamment dans le classement alphabétique). Il en était de même pour les digrammes CH & LL jusqu'en 1994.

L'accent tonique est matérialisé par un ́ sur la voyelle s'il n'est pas situé sur l'avant dernière syllabe.

Bref aperçu grammatical[1]

On retrouve en espagnol les caractéristiques de la quasi-totalité des langues romanes, à savoir :

  • Deux genres seulement pour les noms, auxquels s'accordent déterminatifs, qualificatifs et participes passés de verbes à la voix passive.
  • Trois groupes pour les verbes : -AR, -ER, -IR. les irrégularités sont assez nombreuses et sont partagées de manière à peu près homogène sur les trois groupes. Le castillan et le portugais ont loa particularité de disposer d'un temps futur dans le mode subjonctif (assez peu utilisé, toutefois).
  • Les phrases exclamatives et interrogatives sont encadrées par une ponctuation double :
¡Hola! ¿Que tal?


Influence idéolinguistique

En tant que langue romane, le castillan a une influence notable sur les idéolangues de même type, comme l'interlingua, le popiaro etc. On retrouve également des caractéristiques de conjugaison (subjonctif futur) dans le psolat

Lien externe

De plus amples informations sont disponibles dans cette page de Wikipédia


  1. Suivre le lien externe pour de plus amples informations