Bréssian

Un article de Ideopedia.

Braesiyano
  MediaWiki:IDEO BYN Idéolangue
Braesiyano
 
Année de création 2011
Auteur Akakuro
Régulé par Ofis laengwa Braesiyano
Nombre de locuteurs 6 480 000(fictif)
Parlé en Bressagne, Bréssil, Guinéquateur, Brazzavillie, Angola, Sambie, Mosambique
Idéomonde associé
Catégorie Langue artistique
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique
Version 1.5
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia MediaWiki:IDEO BRO Préfixe

Le Bréssian, Braesiyano en Bréssian (ou Celtibère), créé par Akakuro en 2011 est une langue ayant pour base le Castillan ainsi que le Breton moderne.

Sommaire

Phonologie & Alphabet

Minuscule Majuscule Prononc. API Équiv. Français Exemples
a A /a/ a Lakat
b B /b/ b Bibyr
ch Ch /ʃ/ b Chwgair
kh Kh /x/ c Hikha
d D /d/ d Daen
e E /e/ é Ke
f F /f/ f/ Fugho
g G /g/ g Grann
h H /h/ h Hather
gh Gh /ʒ/ j Fugho
i I /i/ i Vit
k K /k/ qu Alkaer
l L /l/ l Blew
m M /m/ m 'Malo
n N /n/ n Nann
nh Nh /ɲ/ gn Pekhenho
o O /o/ eau Thinko
p P /p/ p Prymir
r R /r/ r/l Mawr
s S /s/ s Kasa
t T /t/ t Bolwnto
u U /y/ hue Uael
v V /v/ v Neve
w W /u/ ou Piw
y Y /i/j/ [] Hyg
th Th /θ/ [] Seyth
dd Dd /ð/ [] Ddybwros
z Z /z/ z Selluz

Digrammes et trigrammes

Le Braesyáno compte plusieurs digrammes tels que "ae"[ɛ] "eo"[ɔ] ainsi que quelques trigrammes trigrammes comme "ahn"[ã] & "ann"[ãn] "onn"[ɔ̃n]

Grammaire

La plupart des verbes en Aljaro se terminent en "ar", "er" ou "ir".

Exemple du verbe Être : Esmar

  • Passé 1er pers du singulier : Esmeos
  • Présent 1er pers du singulier : Esmaon
  • Futur 1er pers du singulier : Esmaryo


cela donne :

Je suis Français / Me esmaon Frannthaes.

Lexique

Les Nombres

Les nombres sont aussi inspiré des principales langues qui composent cette langue.

1 : Unahn

2 : dw

3 : trys

4 : Pewar

5 : Thinko

6 : Seyth

7 : seite

8 : Ejth

9 : Nawe

10 : Dieth

11 : Unsyn

12 : Dwsyn

13 : Trysyn

14 : Pewsyn

15 : Thinsyn

20 : Ugaen

30 : Trygon

40 : Pewgon

50 : Thingon

60 : Sewgon

70 : Saygon

80 : Ejgon

90 : Negon

100 : Kannt

1000 : Mil

10 000 : Diethmil

100000 : Kannmil

1 000 000 : Un Miljon

Provenance des mots

Le Braesyáno étant une langue a posteriori, lorsque l'on lit le texte ci dessous, on retrouve des emprunts au Breton et au Castillan


Pour le mot "Temps", il provient du Breton "Amzer", Transofrmé pour ici, il donne le mot "Amther"


L'emprunt au Castillan se fait aisément voir avec "Ddibwro", dont la racine est "Dibujo", cela signifiant "dessin"

Textes

Texte de Lascaux

Ugaem mil anw harok nwes aerra, em Lasko, daens dresa sws primyr ddibwros. Filwyre kortwzar seisyn milaenel vit ke aempyezas una ddith fablwsokh istwrghya daensa, skritwr. Faltasyaom bolwnto ke daens ke invyntyeron raw primyr sinhws skrivsa weledaron ghwrder dresann de sws ledghaens.

Traduction -

Vingt mille ans avant notre ère, à Lascaux, des hommes tracent leur premiers dessins. Il faudra attendre Dix-sept millénaires pour que débute une des plus fabuleuses hisoires humaine, l'écriture. On imagine volontiers que ceux qui inventèrent les premiers signes écrits voulaient garder une trace de leur légendes