Bilabiale

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Description

Une consonne bilabiale est une consonne qui fait utiliser les deux lèvres à la fois pour faire sortir le son. Les plus courantes sont le [m] (nasal), le [b] (occlusif voisé) et le [p], son équivalent non voisé. Mais on trouve aussi des fricatives bilabiales, comme le [β] voisé (la prononciation normale du B grec actuel) et le [ɸ], son équivalent non voisé (le Φ). D'autres phonèmes, encore moins courants comme les bilabiales roulées pratiquées sur certaines îles de l'océan Pacifique, comme le [ʙ] qui est prononcé un peu comme l'imitation du bruit d'un moteur thermique par un jeune enfant jouant aux petites voitures : « bbbbb ! ». Quant à son équivalent non voisé ([ʙ̥]), il fait plutôt penser à un cheval qui s'ébroue.

Idéolangues

Algardien

L'algardien possède évidemment le [b] et le [p], mais possède également d'autres phonèmes :

Le [β], noté BH, comme dans dubhe (crier)
Le [ɸ], noté FH, comme dans fhaen (pou)


Aneuvien

L'aneuvien possède, à des niveaux différents d'utilisation, tous ces phonèmes. Le [b] et le [p] ne soulèvent guère de problème, sinon qu'un B en fin de mot dans une syllabe non accentuée, ou bien à proximité d'une lettre non voisée se prononce normalement [p].

Le [β] est orthographié BH, comme dans bhaal (baleine) ;
le [ɸ] est orthographié QB, comme dans qbob (peur).
Le [ʙ] se trouve dans quelques rares mots, comme bbĕf (bafouiller) ;
le [ʙ̥] est rencontré dans un mot comme hippo (cheval). Justement !

Baronh

Au delà de [b] et [p] (orthographiés respectivement B et P), le baronh possède le phonème [ɸ], orthographié par les digrammes PH et MH.