Apocope

Un article de Ideopedia.

L'apocope est la chute de la partie finale d'un mot. Cela peut être du à son environnement immédiat ou pour toute autre raison. Le phénomène opposé est appelé aphérèse. Exemples :

automobile → auto
cuti-réaction → cuti
dactylographe → dactylo
kilogramme → kilo[1]
microphone → micro
parachutiste → para
stéréophonie, stéréoscopie → stéréo
télévision → télé[2]
tramway → tram.

Apocopes utilisés comme radicaux

Dans un certain nombre de langues, naturelles surtout, on ne se sert pas d'un radical entier pour former un mot composé ou agglutiné mais d'une apocope, dont la troncature peut être importante. Ainsi en est-il de "parapente", formé à partir de l'apocope de "parachute", car c'est un dispositif ressemblant à un parachute, qu'on utilise en s'élançant d'une pente, et non pas un dispositif pour se protéger des pentes (!!!). Le problème peut devenir plus aigu quand il s'agit de deux paronymes formés différemment :

"homophone" : formé de ὁμός = même & φωνή = voix.
"homophobe" : formé de l'apocope d'"homosexuel" et de φόβος = peur. Bref : "quelqu'un qui n'aime pas les homosexuels" et non "quelqu'un qui fuit ses semblables".

En conséquence de quoi, la formation d'un mot à partir d'une apocope est un exercice délicat et à éviter pour qui veut former des mots nouveaux, mais ne voudrait pas tomber dans une divergence, voire une contradiction entre l'étymologie et le sens de son (ou ses) néologisme(s). Du reste, on a cet autre exemple avec cinéphile qui ne signifie pas, comme l'étymologie le laisse supposer, un amoureux du mouvement, mais un amoureux du cinéma, bref, l'animation d'une image par sa reproduction en séquences d'environ 1/24 sec par le passe-film d'un projecteur, et tout ce qui va avec (jeu des acteurs, bande originale, festivals etc).

  1. Beaucoup moins utilisé pour les autres unités ! On ne dira guère : « Il y a 779 kilos d'Abbeville à Bayonne ».
  2. "Télé" est aussi l'apocope de "téléobjectif", mais c'est, cette fois-ci, un nom masculin :
    Ce reporter, après avoir rangé son boîtier et son télé dans son armoire, s'assit et redécouvrit ses photos à la télé.