Aneuvisation

Un article de Ideopedia.

L'aneuvisation est un terme inventé par Anoev pour désigner l'adaptation d'un mot existant dans une langue naturelle à l'aneuvien. L'aneuvisation se caractérise notamment par l'application de la déclinaison aneuvienne à un substantif étranger ou issu d'une langue morte.

Ainsi, le terme opera est aneuvisé car on peut dire :

Govon Cheryd kompóza tern operase pent àkteve = Govon Cheryd a composé trois opéras en cinq actes.
Àr retrokòmar fran àt operav hoψev dvo = Ils sont revenus de l'opéra à deux heures (du matin).

On peut dire ou écrire

Eg bigœnsa ùr spaghetti (non aneuvisé) ou
Eg bigœnsa ùr spagetene (aneuvisé) pour "j'ai repris des spaghetti".

Lorsqu'un nom est aneuvisé, son orthographe suit également les règles aneuviennes, ce qui peut, parfois entraîner quelques différences de prononciation. Le mot sandow, malgré son orthographe identique à l'original, applique la grammaire aneuvienne :

Nep sokemt àt sandows rec stàrgert = Ne tends pas le sandow trop fort.

À l'inverse, certains mots n'ont reçu aucune adaptation :

Ar ere hab, kes omen uspiys, nor ùt mifœngan pudding-s = Ils n'avaient, pour tout dessert, qu'un pudding moisi.

Certaines aneuvisations consistent en des noms complètement différents, ce qui, parfois, peut motiver l'existence des deux termes dans le dictionnaire aneuvien :

owbáspdak[1]= rugbyman. Le pluriel des mots non aneuvisés est, de préférence, le pluriel d'origine : dekpent rugbymen.
  • Les noms de personnes étrangères récentes utilisant l'alphabet latin ne sont pas aneuvisables et si déclinaison (non obligatoire, mais pouvant s'avérer nécessaire pour souligner une nuance) il y a, celle-ci est reliée au nom (dernier mot s'il y en a plusieurs) par un trait d'union :
Lee Harvey Oswald mataukă John Fitzgerald Kennedy ou ... Kennedy-s = Lee Harvey Oswald assassina John Fitzgerald Kennedy.
  • Certaines aneuvisations ne conviennent pas : Pour traduire
The Eagles sang "Hotel California"

on écrira

Àr Eagles kaṅtar "Hotel California"-s

plutôt que

Àr Aquile kaṅtar "Adinqboos Kaliforneċ".
  • Dans le même esprit, on aura les termes "aneuviser", aneuvisables" etc. et...


Aneuvisme

Un aneuvisme est un idiotisme ou une erreur grammaticale qui consiste à utiliser des tournures aneuviennes dans une autre langue (naturelle ou idéolangue).

Français "Vous devez ne pas fumer" pour "vous ne devez pas fumer" ; en référence à l'utilisation du verbe dev.
Anglais They will went pour they will have gone (ils seront allés). En anglais, le futur antérieur se conjugue avec une particule devant l'infinitif passé (composé) ; l'erreur vient du fait qu'en aneuvien, la particule du futur précède un verbe conjugué à un temps simple (passé) de l'indicatif.

En contrepartie, on peut toujours trouver des formes étrangères utilisées en aneuvien. Les résultats peuvent déboucher sur des changements de sens.

Je vais faire des courses (je m'apprête à faire des courses) ~ Eg pùze harmentun = Je pars (mouvement) faire des courses. La traduction correcte de la première phrase francophone aurait été eg auk harmenten.

D'autres types d'aneuvismes existent, plus en rapport avec la vie en Aneuf et la société aneuvienne qu'avec la langue elle-même, mais là, on s'éloigne du propos purement linguistique.
  1. le "p", difficile à prononcer, est muet