Anealruc

Un article de Ideopedia.

  Anealruc
Anealruc
 
Année de création 2012
Auteur Joe Petrow
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue expérimentale
Typologie Langue a priori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_ANE

L'anealruc est une idéolangue crée par Joe Petrow et publiée sur le net pour la première fois en 2012.

Sommaire

Historique

Alphabet & prononciation

L'anealruc comporte 6 voyelles et 21 consonnes :

  • 6 voyelles : a e i o u ǝ
  • 21 consonnes et demi-consonnes : b ç d f g h j ʝ k l m n p q r s t v w x z

Les voyelles et les consonnes peuvent être courtes ou longues. Une consonne ne peut être longue que lorsqu'elle est placée entre deux voyelles.

L'orthographe est assez simple. Si l'on connaît les quelques règles phonétique, on peut déterminer sans risque de se tromper la prononciation d'un mot écrit, y compris la place de l'accent. Mais si on ne connaît que la prononciation d'un mot, on risque de se tromper en l'écrivant. Par exemple, le shwa n'est jamais écrit, et le son k peut s'écrire de quatre façons différentes : c, k, ch ou kh.

L'anealruc est un isolat linguistique, d'origine inconnue. Il s'écrit avec les 26 lettres de l'alphabet latin, sans diacritiques ni lettres accentuées. Les irrégularités orthographiques résulteraient, selon certaines hypothèses, de la volonté de donner une norme écrite commune à plusieurs dialectes phonétiquement divergents. Seule la langue commune a subsisté.

La prononciation est assez douce et mélodieuse.

  • c se prononce toujours [k]
  • j [ ʝ ] est la version voisée de [ç]
  • h se prononce comme en anglais devant une voyelle, et [ç] devant consonne ou en finale. Il ne se prononce pas lorsqu'il est précédé d'une consonne.

Un schwa non écrit (noté ǝ en IPA) est parfois inséré entre deux consonnes pour faciliter la prononciation : ukrabs --> ukrabǝs,

Les consonnes et voyelles doubles sont longues plutôt que géminées : iggeomu aseet --> ig:eomĭ ase:t

  • Le w et le y sont vocalisés u et i devant consonne et en finale. Le w et le y vocalisés ne sont jamais accentués.
  • Le x se prononce comme la jota espagnole ou le ch de l'allemand Bach.
  • Le q se prononce comme en arabe.
  • Le i est mouillé au contact d' une autre voyelle :
niami --> niyami
sanoigo --> sanoyigo
dewirsoiw --> dewirsoyiyu

Toutes les lettres se prononcent, sauf le h après une consonne : ch, dh, gh, ph, sh et th se prononcent comme c, d, g, p, s et t).

Le r est roulé.

Normalement, la première syllabe des mots est accentuée (accent de hauteur), mais une voyelle longue attire l'accent. Le shwa n'est jamais accentué, un w ou y vocalisé non plus. Dans les de quatre syllabes ou davantage, un accent secondaire apparaît sur l'avant-dernière syllabe.

Morphologie

Il existe deux sortes de racines en anealruc : les racines nominales, et les racines verbales-adverbiales. Des qualificateurs permettent de transformer une racine nominale en verbe et inversement, selon le même principe qui permet au mot anglais to de transformer un nom en verbe : a cover, to cover. Mais le système anealruc est nettement plus compliqué, les qualificateurs sont nombreux, et leur usage n'est pas toujours évident.

Ainsi, il existe un qualificateur, qui, placé devant un nombre cardinal, le transforme en ordinal, tout comme en français on peut dire "la maison numéro trois" au lieu de "la troisième maison".

Les flexions n'existent pas en anealruc.

Les nombres fonctionnent comme des verbes.

L'extrême simplicité de la morphologie ne veut pas dire que l'anealruc soit une langue facile. Il se trouve que les difficultés de la langue se trouvent ailleurs que dans sa morphologie. Une expression française comme "une éponge mouillée" se traduit en anealruc par une expression de trois mots : (qualificateur verbal) + eau + éponge. "Une éponge qui mouille" se traduira par une autre expression de trois mots : (qualificateur nominal) + eau + éponge. Le qualificateur nominal utilisé indique que le mot "eau" (qui est une racine nominale simple) est l'instrument d'une action.

Il existe un grand nombre de qualificateurs nominaux et verbaux en anealruc, chacun ayant un sens particulier.

Il n'y a pas de mots internationaux reconnaissables en anealruc. Des mots comme banane, taxi et ordinateur, empruntés sous leur forme anglo-américaine banana, taxi et computer, sont transcrits par des acronymes dont la dernière lettre reprend l'initiale du mot étranger :

  • banana --> fruit-courbe-jaune-B = ylihoob
  • taxi --> véhicule-public-T = fateteot
  • computer --> machine-penser-C = laesoc

Grammaire

Les pronoms

  • Première personne du singulier : in
  • Première personne du pluriel : hon
  • Deuxième personne du singulier : amu
  • Deuxième personne du pluriel : emo
  • Troisième personne du singulier : et
  • Troisième personne du pluriel : eli

Syntaxe

  • Le chat a mangé la souris
Efies ge nivne hiid
chat + récemment + manger + souris

Il n'y a pas de vrai passif en anealruc, mais il existe des tournures équivalentes :

  • La souris a été mangée par le chat
Hiid efies ge nivne et
souris + chat + récemment + manger + elle
  • La souris a été mangée
Hiid ge og nivne et
souris + récemment + quelqu'un/on + manger + elle

L'anealruc, comme le saiwosh et le dibadien, se passe de participes :

  • Un chat mangeant
So nivne efies
qualificateur nominal + manger + chat
  • Une souris mangée
Hiid ge og nivne
souris + récemment + quelqu'un/on + manger
  • Le travail est entièrement fini.
Ilhomt ge og tim laerd ta ibo.
travail + récemment + quelqu'un/on + qualificateur adverbial + (être) entier + qualificateur verbal + fin
(travail récemment quelqu'un entièrement finir)

Le mot le exprime la négation devant un mot, et l'interrogation en fin de phrase, comme le latin ne :

  • Le travail n'est pas entièrement fini.
Ilhomt ge og le tim laerd ta ibo.
  • Le travail est-il entièrement fini ?
Ilhomt ge og tim laerd ta ibo le ?
  • L'affaire délicate dont Tivopauf voulait me parler.
Deyeho tema Tivopauf ge ono duti in.
délicate + affaire + Tivopauf + récemment + vouloir + parler + moi

Lexicologie

Chiffres et nombres

  1. ho
  2. bema
  3. tati
  4. ratar
  5. we
  6. aseet
  7. lafe
  8. oy
  9. nu
  10. neet

On peut ajouter : hean (zéro) et waas (cent).

257 : bema waas we neet lafe 257ème : ro bema waas we neet lafe

Échantillon

Exemple de texte

Liens

Notes