Ancien poublono

Un article de Ideopedia.

  Ancien poublono
publony
 
Année de création 2018
Auteur Tonio103
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé oui
Catégorie Langue artistique
Persolangue
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique 140 mots
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_APB

Le Ancien poublono est une idéolangue type romane uchronique créée en 2018 par Tonio103.

Sommaire

Historique

Le poublono a été conçu à l'origine, début 2018, d'après une idée originale de Lbenha, pour tester à quoi pourrait ressembler une langue latine agglutinante. L'ancien poublono n'est pas agglutinant au final, mais l'auteur a tout fait pour l'éloigner le plus possible de l'athonien et de la flexionalité : la langue se rapproche de l'analytique pur (certain traits synthétiques subsistent néanmoins).

Alphabet & prononciation

Consonnes

Image:consonnes_APB.jpg

Les sons /ɾ/, /r/ et /ŋ/ ne se trouve en principe pas en début de mots.

Voyelles

Le poublono a plusieurs systèmes vocaliques selon la position :

  • En position tonique (/i, e, a, o, u/), 5 voyelles phonémique
  • En position initiale, rythmique ou "contre-tonique", les voyelles sont réduite au nombre de 3 : /i, a, u/ produite [i, ä, u]
  • En position atone (généralement finale mais pas que) au nombre de 2 : /ɨ, ɐ/ dont la réalisation se rapproche de [ɨ~ɨ̞~ɪ̟, ɐ~ɐ̝~ɜ]

Prosodie

Prosodie

Une des caractéristiques fondamentales du poublonou est sa prosodie rythmique.

Les mots se rassemblent en groupes prosodiques. Chaque groupe prosodique comportent :

Une position tonique qui comporte un tonème : il peut s'agir de /´/ ou /`/ (ton mi->haut et ton descendant mi-haut->mi-bas ou moyen->bas).

Le premier descend directement de l'accent tonique latin pendant que le second provient d'un accent tonique latin après lequel a disparu une voyelle.

La position tonique comporte aussi une position rythmique.

Une ou plusieurs positions contre-tonique 'rythmiques' qui marquent le début de chaque mot. Elles portent un tonème "neutre" [꜔] (ton moyen).

Une série de positions atones.

Syntaxe

L'ancien poublono utilise une syntaxe de type VSO.

Lexicologie

Chiffres et nombres

masculin - féminin

  • 0 sifa - sifa
  • 1 uny - una
  • 2 duvy - duva
  • 3 trriiy - trriia
  • 4 pomvy - pomva
  • 5 pemby - pemba
  • 6 sexy - sexa
  • 7 sepy - sepa
  • 8 otty - otta
  • 9 novy - nova
  • 10 decy - deca
  • 11 ùnhy - ùnha
  • 12 dòndy - dònda
  • 13 trèndy - trènda
  • 14 pamvòndy - pamvònda
  • 15 pèndy - pènda
  • 16 sèndy - sènda
  • 17 sapèndy - sapènda
  • 18 uttòndy - uttònda
  • 19 nuvèndy - nuvènda
  • 20 vedy - veda

Échantillon

Voly abrygly facca magny bunusy. ("Je veux de gouteux brocolis.")

Idéomonde associé : Les lacs de Libye

Dans ce monde, il exista, jusqu'au IVème siècle environ, une série de lacs dans les plateaux libyens qui ont permis son désert de rester fertile beaucoup plus longtemps. Vers l'an 121, l'empereur Hadrien conquit la région et durant les siècles qui suivirent, s'y installèrent des colons romains surtout en provenance de la province d'Afrique. Malheureusement pour eux, les lacs commencèrent à s'assècher vers le IIIème siècle, une grande partie des colons sont reparti vers le nord mais d'autres continuèrent en direction du Sud. Vers le VIIème siècle, d'ambitieux leaders communautaires poussèrent le peuple 'Lomon' encore plus au sud et ils prirent le contrôle du lac Baram autour du quels ils fondèrent leur nouveau royaume. Au début très modeste ville aux abords du lac petit à petit, il construisit un véritable petit empire, assimilant certains peuples indigènes et se mêlant à eux.

À la fin du XIIIème siècle, le royaume Lomon connait un petit âge d'or et interagis avec les différent royaumes chrétiens du Sahara, que sont la Nobatie la Makourie, l'Alodie et bien que seulement récemment, le Bornou. Ces royaumes font commerce de biens (ivoire, esclaves, sel) avec le monde musulman.

L'ancien poublono au XIIIème siècle n'est écrit que depuis récement, son écrit s'étant affranchi du latin depuis seulement le XI-XIIème siècle. Avec l'histoire des Lomons, le langage partage certaines caractéristiques avec le sarde : neutralisation des longueurs et utilisation des forme ipsa, ipsu pour ces articles et pronoms. La langue a aussi beaucoup importer de mots d'origine berbère, nilo-saharienne et tchadique. Son contact avec les premiers semblent avoir eu un impact sur sa phonologie (forte réduction des voyelle) et avec les secondes sur sa prosodie (apparition de tonèmes) et aussi sa phonologie (apparition de pré-nasalisée).

Liens

Notes