Anacyclisable

Un article de Ideopedia.

Un mot anacyclisable est un mot qui a, dans la même langue, un anacyclique.

Tracé est un mot anacyclisable : son anacyclique est écart.

Sommaire

Idéolangues

Pour qu'un mot d'une langue inventée soit anacyclisable, il faut que son anacyclique respecte les règles de l'orthographe et de la grammaire de la langue considérée.

Aneuvien

Une des motivations de l'aneuvien fut la réalisation d'anacycliques pour réaliser, entre autres, des antonymes. Parmi les plus anciens, on peut citer kad et dak. Pour pallier le problème des digrammes[1](BQ, HC, HD, HZ... ne paraissant dans aucun mot aneuvien), d'autres débouchés, tels que ceux offerts par l'akrig ou l'adnébou, permettent d'obtenir les mots cherchés. Toutefois, ils ne peuvent pas être considérés comme des anacycliques dans l'alphabet de départ (latin).

Elko

Toutes les clés elkannes sont anacyclisables, puisqu'on trouve, une fois la clé retournée, la même structure : CVC. Toutefois, les mots ainsi formés ne le sont pas systématiquement.

Par exemple, si on part du nom oteteko (chat, neutre[2]), l'anacyclique est oketeto. Seulement, ce mot n'a aucune signification possible puisqu'une fois décortiqué, il donne
O- : neutre
KET : naissance
WET : intérieur
-O : nom.

Ce qui est possible avec une paire de clés encadrées de O-...-O (neutre ... nom, même si le premier O est souvent redondant) ne l'est plus avec les autres paires, y compris dissemblables :

Préfixe A E O
Suffixe
A L'adjectif ne peut pas
prendre la forme du féminin
L'adjectif ne peut pas
prendre la forme du masculin
L'adjectif ne peut pas
prendre la forme du neutre
E L'adverbe non plus
O Possible

On le voit : ce tableau n'est pas "commutatif"


Espéranto

Si on prend le cas de l'espéranto, patro (père) n'est pas anacyclisable, parce que

ortap n'a aucune signification
Si on voulait se référer à un nom, on ne pourrait pas, puisque le mot ainsi obtenu n'a pas le suffixe voulu (-O).

Autres langues

Des langues dans lesquels certains mots (les noms, pour le volapük) n'ont pas de terminaison particulière peuvent avoir des termes anacyclisables, même si ce n'est pas forcément le dessein des concepteurs.


  1. Les digrammes non liés peuvent être traités de deux manières :
    Soit lettre par lettre, ainsi en est-il de bauq (face) anacyclique de quab (dos).
    Soit d'un seul tenant. Par exemple le radical loeja peut-il être considéré comme l'anacyclique de ajoel.
  2. En fait, le O- est ici redondant.