Aide:Comment éditer un article

Un article de Ideopedia.

Cette page est destinée à vous permettre de disposer de tous les éléments nécessaires à la rédaction d'un article sur Idéopédia. Pour les nouveaux arrivants, elle permettra de disposer d'une base, pour les plus anciens elle permettra d'harmoniser nos mises en page et nos contributions.


Vous venez de découvrir Ideopedia ?
Qu'est-ce qu'Ideopedia ? · Inscrivez-vous !
Débuter dans l'utilisation du Wiki :
Édition d'articles · Mise en page · Comprendre les identifiants · Syntaxe wiki · Images
Jargon de forgelangue :
Typologie des langues · Lexique des langues construites
Outils :
Caractères spéciaux · Catégories · Images · Modèles · Tableaux · Trame · Fiches techniques


Sommaire

Chapitrage

Le gros titre

Le gros titre ou titre de niveau 1 n'est pas réellement utilisé sur les wikis, il sert essentiellement dans les pages importantes nécessitant un découpage plus appprofondi.

Le gros titre se marque au moyen d'un signe égal "=" avant et après le titre.

Le titre

Le titre ou titre de niveau 2 est le plus utilisé, il sert pour les thématiques les plus générales. On peut y adjoindre une icône avant le titre (pouvant atteindre 40, voire 50 pixels[1]).

Le titre se marque au moyen de deux signes égal "==" avant et après le titre. "Chapitrage", dans la présente page, est un titre.

Les sous-titres

Le sous-titre ou titre de niveau 3 est également très utilisé, il permet d'organiser les différentes informations appartenant à une même thématique. Peut également être agrémenté d'une icône, mais attention toutefois à ne pas surcharger visuellement la page (éviter les icônes > 25 pixels).

Le sous-titre se marque au moyen de trois signes égal "===" avant et après le titre.

Il est techniquement possible de mettre des sous titre de niveau 4 (4 signes "=") ou de niveau 5 (5 signes "="), mais ceci est déconseillé. Il préférable pour ne pas surcharger inutilement la page et le sommaire de créer en parallèle des pages détaillées que l'on prendra soin de relier par des liens parsemés dans le texte ou réunis dans la section "liens" en fin d'article.

Toutefois, le titre de paragraphe, même le plus insignifiant (encadré par 5 =) peut être appelé de N'IMPORTE OÙ dans le wiki. Dès lors qu'un paragraphe est mentionné quelque part, il est toujours possible de l'appeler de la manière suivante : [[Nom de la page#Nom du paragraphe|texte du lien]]. Si plusieurs sous-paragraphes portent le même nom[2]dans la même page et qu'on veuille appeler le troisième, on mettra simplement [[Nom de la page#Nom du paragraphe_3|texte du lien]]. Ici, le "sous-titre" est autoréférent.


Les fiches techniques

Les fiches techniques sont des médaillons informatifs présents sur certains types de pages et contenant de nombreuses informations pratiques et synthétiques.

Images

Les images

→ voir l'article détaillé : Aide:Image

On peut toujours illustrer un texte au moyen d'images (carte, schéma, logo etc) afin de le rendre plus attractif. On fera toutefois attention à ce que

l'image ne soit pas trop "lourde en poids-mémoire"
qu'elle corresponde à un type accepté par le présent wiki : gif[3], png ou jipègue[4]
le nom du fichier soit limité aux lettres "courantes" de l'alphabet latin et au chiffres (pas de diacritiques, de digrammes liés, par exemple).

Pour envoyer une image, cliquer sur Envoyer un fichier dans la boîte à outils à gauche de votre écran puis suivre les instructions.

On peut légender une image en inscrivant son titre derrière ses dimensions[5], comme ceci [[Image:Nom de l'image.type|Nbrpx|Légende]] Ainsi on a un nom beaucoup plus concret, en passant la souris sur l'image.

On peut également, afin de ne pas envahir la page par une image trop grande (en taille physique) en créant un lien sur cette page vers l'image, comme ceci, par exemple. Il suffit simplement de saisir [[:Image:Nom_de_l'image.type|texte du lien]] en n'oubliant pas les deux points entre le dernier crochet ouvrant et le I de "Image". Le lien vers une image externe est encore plus simple. Il est d'ailleurs conseillé, pour des questions de droit à l'image, de créer un lien vers un site externe plutôt que de copier une image venant de l'extérieur qui serait soumise à des droits de reproduction.

Les images peuvent avoir divers empois :

  • Les icônes : images de petites tailles (pas plus de 50 pixels).
  • Les médaillons : images placées dans des cadres et accompagnées de légendes.
  • Les galeries : ensemble d'images ordonnées verticalement et horizontalement.

Liens

Les liens sont les pages relatives au sujet d'une page donnée. La partie "liens" se place en fin d'article avec un titre de niveau 2.

Liens internes

Un lien est dit interne s'il se trouve dans Idéopédia. Pour le créer on utilisera le double crochets : [[nom de page]]

Liens externes

Un lien est dit externe s'il ne se trouve pas dans Idéopédia. Pour le créer on utilisera les crochets simples : [adresse http nom de page].

Les hyperliens

Un hyperlien (nommé plus prosaïquement "lien") est un lien qui permet par simple clic d'accéder à une autre page. Pour ce faire il suffit de placer un mot entre double crochets : [[mot]]

Liens bleus

Lorsqu'un lien est bleu cela signifie que la page existe déjà, qu'elle n'aura pas besoin d'être créée. Rien n'empêche toutefois qu'un utilisateur la complète, c'est d'ailleurs tout l'intérêt d'un wiki. Un lien bleu peut aussi cacher une redirection.

Liens rouges

Lorsqu'un lien est rouge, c'est que la page correspondante n'a pas encore été créée. Pour la créer il suffit de cliquer sur le lien et de rédiger l'article.

Liens cachés

Un lien est dit caché lorsque la couleur utilisée (blanc ou noir[6]) empêche le repérage du lien. Ce type de lien est assez rare et a une fonction ludique que l'on peut rapprocher d'un Easter egg (œuf de Pâques).

Liens à redirection interne

Un lien est dit à redirection interne lorsque celui-ci affiche un texte différent du lien en question. Pour les repérer il suffit de passer le curseur sur le lien pour avoir la dénomination exacte. Ce type de lien est très pratique pour les cas de pluriels, de polygraphie, ...

Un lien à redirection interne se fait au moyen de la séquence suivante : [[nom de la page cible|autre nom]].


Redirections

Une redirection peut avoir deux motifs possibles :

  • Le renommage d'une page : supposons que vous ayez créé une page nommée : IDEO_XXX_Voix pronominale, et que vous l'ayez rédigée (de trois à deux cents lignes avec tableaux, peu importe). Au bout d'un certain temps (de trois minutes à quelques années), vous vous rendez compte que ce titre ne convient pas, qu'il manque de précision, ou bien que vous avez créé d'autres règles entre temps qui vous amène à renommer la page. Vous cliquez sur l'avant-dernier onglet et suivez les instructions pour renommer la page. En conséquence, tous les liens des autres pages de tout le wiki qui envoyaient vers l'ancien nom vont automatiquement envoyer vers le nouveau (avec l'intitulé "redirigé depuis..."). Toutefois, une page (presque) vierge va être créée avec l'ancien nom avec une flèche coudée et un lien vers le nouveau nom.
  • La redirection manuelle. Celle-ci est nettement moins courante. Elle consisterait, plutôt qu'à créer deux articles presque identiques sur des sujets voisins (mots synonymes), de créer une redirection à partir du mot le moins courant (par exemple) vers le mot le plus connu, en utilisant (pour la page à rediriger) la syntaxe suivante :

#REDIRECT [[Nom de la page à atteindre]]

En recherchant (par lien ou en le tapant) le premier mot, on atteint la page correspondant au deuxième. Il est toujours possible, par la suite, d’annihiler cette redirection en remplaçant cette syntaxe par un nouveau texte.

Police

Couleur

Par défaut la couleur de la police est noir, celle des liens est bleue (envoyant vers des pages existantes) ou rouge (envoyant vers des pages non créées). Toutefois il est possible d'ajouter des couleurs grâce à la balise suivante : <font color="blue">mot</font>. Le nom de la couleur doit être mis en anglais.

  • blue = bleu
  • red = rouge
  • black = noir
  • indigo = indigo
  • green = vert.
  • and so on...

On peut également, en lieu et place du nom anglophone de la couleur, mettre un code hexadécimal où les deux premiers chiffres (de 0 à F) représentent le rouge, les deux suivants, le vert et les deux derniers, le bleu, le tout précédé d'un #, ainsi, <font color=#3F916D> représentera cette couleur.

Forme

Le gras est utilisé pour le mot reprenant le titre ou le sous-titre de la page. Il se marque en mettant trois apostrophes de part et d'autre du mot. Il peut être utilisé pour attirer l'attention sur l'orthographe particulière d'un mot, lorsqu'une règle générale de grammaire, par exemple, n'est pas observée dans une langue. Par conséquent, il vaut mieux utiliser cet artifice avec parcimonie.

L'italique est utilisé pour les mots écrit dans une langue étrangère. Il se marque en mettant deux apostrophes de part et d'autre du mot. Il peut être utilisé aussi pour l'utilisation particulière d'un mot, lorsque des guillemets ne sont pas souhaités (risque de confusion, toujours possible).

On peut bien sûr cumuler les deux ; ainsi, ''cette '''phrase''''' deviendra cette phrase.

On peut également rayer des extraits de textes, par exemple pour mettre en garde contre une erreur grammaticale. Pour ce faire, on utilisera le bornage suivant <strike>après qu'ils soient partis</strike>, ce qui donne : après qu'ils soient partis

Taille

La taille de caractère permet de mettre en évidence des mots ou créer des titres sans avoir recours au chapitrage.

Il existe plusieurs méthodes pour contrôler la tailles des caractères :

  • La balise <font size="2">mot</font>. Le chiffre est à changer en fonction de la taille voulue. On peut ne pas mettre de guillemets autour du nombre : <font size=1>texte</font> donnera texte. Le nombre peut être négatif (intérêt limité, autant que la petitesse des caractères).
  • La balise <big>mot</big> que l'on peut bien sûr cumuler.

Style

Sans indication particulière, les textes sont affichés en Arial. Toutefois, on peut toujours les faire s'afficher tels qu'ils apparaissent par exemple en mode d'édition. Dans ce cas, on utilisera la syntaxe suivante : <code>texte</code>. Comme pour les autres artifices d'édition (caractères gras, colorés, de grande taille), on l'utilisera raisonnablement, d'autant plus que certains caractères ne sont pas pris en compte : nep petlăken.

Renvois de bas de page[7]

Les renvois de bas de pages sont utile lorsqu'on veut ajouter une information complémentaire à une partie du texte, ou bien un exemple, mais sans pour autant alourdir le corps du texte. Ces renvois sont utilisés notamment pour des références (sources citées), mais également pour des remarques (exceptions à des règles grammaticales, entre autres. Voici la méthode pour rédiger de tels renvois:

La rédaction du renvoi

Elle se fait dans le corps du texte, par le bornage suivant : <ref>Texte à lire au bas de la page</ref> Il peut arriver qu'un renvoi concerne plusieurs endroits dans la page, par exemple, la notation "non déclinable" concernant plusieurs mots. Par conséquent, on mettra la note derrière une première borne comportant un indice quelconque et terminant normalement : <ref name="nd">Non déclinable</ref>. Les autres endroits où le renvoi doit figurer seront signalés comme suit : <ref name="nd"/>.

La localisation du renvoi

S'obtient par <references/>

Remarques

Les renvois ne peuvent pas êtres "gigognes" et une séquence <ref>...<ref>...</ref>...</ref> est à proscrire, sous peine de renvois peu compréhensibles et de caractères parasites, genre <id> et autres facéties indigestes à la lecture[8]. Ne jamais oublier la balise </ref>, sous peine de voir disparaître (à la lecture seulement : ouf !) toute une partie de son travail.



  1. Toutefois, les grandes icônes risquent quelque peu, vu qu'elles sont centrées verticalement et non alignées sur le texte, de déborder de la barre du titre.
  2. Pas forcément recommandé pour une meilleurs intelligibilité de la page, mais des fois, on ne peut pas toujours faire autrement
  3. Les gifs animés sont admis, mais faites attention à la taille ! Une taille trop grande pourrait empêcher l'animation.
  4. Deux extensions possibles dans ce dernier cas de figure : .jpg ou .jpeg.
  5. ...ou juste derrière l'intitulé principal, s'il n'y a pas lieu que l'image soit redimensionnée.
  6. dans le cas du "lien blanc", le texte concerné par le lien est également caché ; dans celui du "lien noir" (ou une autre couleur, à l'exception du bleu (indigo s'il a déjà été visité) ou du rouge), le texte apparaît normalement et seul un passage (sans clic) de la souris révèle son existence
  7. Nommés également apparats critiques. Et hop ! encore un !
  8. Si on veut vraiment créer un renvoi dans un texte déjà destiné à un renvoi, il faut le faire "manuellement" : en mettant un signe distinctif (éviter les nombres, réservés aux "vrais renvois") juste derrière le texte et en rédigeant le renvoi juste derrière <references/> ; bien entendu, la consultation se fera également "manuellement".