Adverbe

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Définition

Un adverbe est un mot qui modifie ou nuance le sens d'un adjectif ou d'un verbe[1]. Lorsque c'est une suite de mots qui a valeur d'adverbe on parle de locution adverbiale, comme "bel et bien".

L'adverbe peut, à lui seul, remplacer un complément circonstanciel

de manière : vite, lentement, patiemment, ensemble...
de temps : longtemps, bientôt...
de lieu : loin, près, autour, y...

Il peut également agrémenter une phrase interrogative : Pourquoi est-il parti?

Tout comme l'adjectif, l'adverbe peut être soumis à des degrés (comparatif, superlatif), lesquels peuvent être représentés par d'autres adverbes (ajoutés ou substitués), des flexions ou les deux ensemble :

Français plus tard
Anglais better = mieux
Italien meno rapidamente = moins vite.

Accords

En français, du moins, l'adverbe est un mot invariable[2]

En anglais, les adverbes (courts) varie, comme les adjectifs : en degré :

Quickly → quicklier = (plus) vite.

Idéolangues

Aneuvien

Un grand nombre d'adverbes, de manière surtout, mais pas uniquement (letas = presque), sont formé au moyen de l'adverbialisateur -as :

soit à la suite du nom ou de l'adjectif dont il est dérivé :
pentenas cinquièmement[3]
soit par substitution de l'adjectivisateur :
pylis = tardif → pylas = tard[4]
kefert = danger, keferton = dangereux → kefertas = dangereusement;

Sinon, on trouve le préfixe it- pour transformer une adposition en adverbe ;
ou bien l'adverbe de lieu cyv, homonyme du pronom équivalent et signifiant "y";
enfin, des adverbes d'un seul tenant (sajp = souvent) dont un petit nombre sont homonymes d'adjectifs correspondants :

syv = vite & rapide[5].

Les degrés des adverbes (comparatif, superlatif) s'obtiennent de la même manière que pour les adjectifs :

Zlànt ase teler = Lance les plus loin.

Les adverbes sont indéclinables et ne varient pas en nombre.

Elko

En elko, les adverbes prennent le suffixe -e provenant de la clé BEG (manière).

Ex : dado vitessedade vite.

Espéranto

S'obtient également au moyen du suffixe -e

malbone = mal.

Galum

Il n'existe pas en galum d'adverbe dans le sens exact défini plus haut. En effet, les adverbes, repérés par l'absence de suffixe, peuvent également servir d'adjectifs, à modifier le sens des substantifs. Les adverbes se place toujours immédiatement devant le mot associé.

Uve fein bletor uky. = Il l'a joliment commencé.
Manal fein feibar = L'homme joliment habillé
Fein jaolam = La jolie fleur.

Kotava

En dehors des adverbes dits originels (dere, en, ...) et ceux relevant des séries relatives (liz, laneke...), tous les adverbes kotava se forment au moyen du suffixe spécifique adverbialisateur -on, lequel s'adjoint au radical de l'adjectif (c'est à dire privé du suffixe -f (ou -af) caractéristique pour les adjectifs qualificatifs) :

meruptes → merupteson = indépendamment
ar → aron = autrement
kaliaf → kalion = rapidement.

Le comparatif s'obtient de la même manière pour les adjectifs et les adverbes :

lokalion = plus rapidement.

Volapük

S'obtient au moyen du suffixe -o derrière l'adjectivisateur -ik- :

Baiko = probablement.

  1. ... voire, d'un autre adverbe
  2. À l'exception notable de "tout" qui s'accorde au féminin singulier et au féminin pluriel :
    Il est tout vert
    Ils sont tout verts
    Elle est toute verte
    Elles sont toutes vertes (entièrement vertes)
    Cette phrase étant sujet à ambigüité, "toutes" pouvant être aussi le pronom ("toutes sont vertes" lèverait la confusion).
  3. Une contraction est possible : ternas = troisièmement
  4. Mais pylaas = tardivement. Comme le A est rallongé, l'accent tonique change de place et le Y est "étouffé".
  5. ... et syvas = rapidement.