Adam

Un article de Ideopedia.

  Adam
Adam
 
Année de création 2017
Auteur Arnaud M
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue expérimentale
Langue auxiliaire
Typologie
Alphabet Latin
Lexique 300 mots de base
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_ADM

Le Adam est une idéolangue créée en 2017 par Arnaud M. Il s'agit d'un projet de langue simplifiée, sur le modèle du toki pona

Sommaire

Historique

Le nom de la langue, "adam", est l'agglutination de "ad" (communication) et "am" (humaine). Conception débutée en mars 2017.

Alphabet & prononciation

l'adam utilise l'alphabet latin réduit à 20 lettres :

a a- d e f i i- j k l m n o o- p s u ù v

L'adam respecte les règles de simplicité phonétique où toutes les lettres se prononcent. Une lettre pour un son et un son pour une lettre.

Les lettres se prononcent comme en français, sauf le "ù" qui se prononce comme le "ou" français et le "e" se prononce "è", le "a-" se prononce "an", le "i-" se prononce "in", "o-" se prononce "on".

Les consonnes en fin de mot peuvent se prononcer seules en rajoutant un "heu" bref (ou long si vous êtes marseillais !). Le "heu" est un son n'existant pas par ailleurs dans l'adam, toujours dans le but de ne pas mélanger à l'oral).

Morphologie

Mots de base monosyllabiques comme le japonais. L'agglutination ou l'addition de mots en qualifiant (similaire aux adjectifs) permet de construire des concepts plus élaborés. Accent tonique sur la première syllabe du mot.

L'ordre d'écriture d'un concept (nom + adjectifs): Du plus important/général au plus détaillé/secondaire (plan large puis zoom). Cheval blanc au lieu de blanc cheval.

Grammaire

Sens actif : Contexte (époque puis lieu), Sujet + i + Verbe + e + Complément (qui fait quoi). "i" introduit le groupe verbal et "e" le groupe complément.

Les circonstances (pour, avec, parce que, etc.) se rajoutent sur le groupe qu'elles détaillent : groupe verbal (i manger avec une fourchette e du riz), sujet (l'homme avec un manteau i mange e du riz) ou complément (l'homme i mange e du riz avec des lardons).

en début de phrase, ke (demande d'information) indique une question, keak (demande d'action) indique l'impératif.

  • Pas d'article "un" ou "le", on met juste le nombre devant le nom s'il est supérieur à 1.
  • Pas de genre, si besoin on rajoute mal ou numal (femelle) pour définir le sexe.
  • Plus de relatif ce, cette, cela, qui, etc. On utilise "il" qui désigne le dernier concept utilisé.

Syntaxe

L'adam a une syntaxe de type SVO.

Lexicologie

  • e = je (nuie = tu, neie = il/elle/on)
  • fo = supérieur à (nufo = inférieur à)
  • pa = la totalité d'une population
  • fopa = le meilleur
  • foda (supérieur à 1) = plusieurs / marque du pluriel.
  • foda ie = nous (plusieurs je, groupe auquel je m'identifie)
  • as = dehors (nuas = dedans, neas = frontière)
  • ak = actionneur (nuak = récepteur)
  • am = humain
  • mal = mâle (numal = femelle)

Chiffres et nombres

0 = no
1 = da
2 = fe
3 = ji
4 = ko
5 = sam
6 = sem
7 = sim
8 = som
9 = sum
10 = de

Ensuite l'écriture se fait logiquement par dizaine : 11 = deda, 21 = fededa (2 fois 10 + 1), 100 = dekafe (10 puissance 2), 1000 = dekaji, etc.

Échantillon

Le texte de Babel

nula4. 1 adam of nusi. oj foda am i ad : "keak ie i slu e mli o flù la3me. oj nokula4 i nùla3 e ok i lu e mli o flù." oj nokula4 i ad : " kom uni o 1 adam. so foda am i nuko e om nislu. nela4. foda am i nuli e li. keak ie i nùla3 oj i vlo ad od am, ok foda am i noad e ol neie."

Liens

Notes