Ablaut

Un article de Ideopedia.

L'ablaut est terme d'origine germanique utilisé pour désigner un cas particulier alternance vocalique ou de métaphonie.


En Sambahsa-Mundialect

L'ablaut est présent en Sambahsa dans la formation du passé. Il concerne la modification de la voyelle du radical. Ce phénomène appelé Ablaut se retrouve notamment dans les verbes "forts" des langues germaniques, à la différence qu'en Sambahsa, le phénomène ne compte pas comme une irrégularité. En effet, tous les verbes ne se terminant pas par un -e inaccentué ou un son voyelle accentué sont susceptibles de s'y soumettre si leur morphologie s'y prête. Les exemples parlent d'eux-mêmes: tehm = tohm. Ainsi, io tohm est "je tranchai(s)". on peut également rajouter les terminaisons au radical modifié et io tohm = (io) tohmim De même: aug (augmenter) = ieug trag (tirer) = trieg (une conjugaison sur la base traxi- est en soi également possible, par imitation du latin). strayk (faire la grève) = strieyk deik (indiquer) = dik cheus (choisir) = chus Pour tous ces verbes, on peut avoir le choix entre deux conjugaisons, avec ou sans terminaisons, comme ce que nous avons vu avec le verbe vid = io vis(im). Notons enfin un verbe archaïque, dont la spécificité est de se conjuguer au présent avec des formes de passé. Il s'agit de woid (savoir). On a io woid ou woidim "je sais".