Ablatif

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Définition

L'ablatif est un cas utilisé pour exprimer la séparation et l'éloignement. Toutefois, en Latin, il sert également pour la plupart des compléments circonstanciels, y compris à la place du locatif, dont peu de noms (comme les noms de localité de deuxième déclinaison, ainsi que DOMVS) disposent.

Idéolangues

En elko

En elko, l'ablatif n'existe pas sous la forme d'un cas, mais s'exprime au moyen de la particule préposée bikau.

exemple : Le bateau s'éloigne du rivage Nedo bikau waki ropoa

Dans certains ca on peut utiliser l'agglutination pour obtenir le même effet :

exemple : Nedo bikaki ropoa Le bateau s'éloigne du rivage.

En galum

En galum, l'ablatif ne s'exprime avec une flexion, mais à l'aide de l'introducteur "os' ikla".

Exemple : Les randonneurs partiront de la forêt = Os' ikla biuapam cadur logoruna.


En lamanā

L'ablatif est l'un des onze cas du Lamanā.

  • Lorsque le mot se termine par a, e, i, ā, ē, ī, æ, ạ ou ẹ on ajoute un w
  • Lorsque le mot se termine par ą on ajoute we
  • Lorsque le mot se termine par ę on ajoute we


En tcatcalaqwilizi

L'ablatif est l'un des six cas du tcatcalaqwilizi. La déclinaison se forme par bivocalisation de la première voyelle du mot. Pour l'ablatif il suffit d'ajouter un u.

exemple : maze l'homme → mauze de l'homme


Autres langues

Autres langues utilisant l'ablatif ou un équivalent :


Retour