AVK Pronoms

Un article de Ideopedia.

Pronoms personnels

Dans la mesure où la flexion verbale (conjugaison) marque par des désinences différentes CHAQUE PERSONNE, les pronoms personnels sujets sont rarement employés. Néanmoins, on peut les rencontrer dans certaines acceptions particulières (insistance sur le sexe du sujet, notamment). Les pronoms personnels COD sont les mêmes, précédés de la préposition va.

Fr AVK
Je j- -IN
Tu r-
Il/elle/on Ø
Nous (dont toi/vous) m-
Vous w-
Ils/elles s-
Nous (sans toi/vous) c-


(jin) estú = je mange.
inye estur = il (♂) mange
sinya estud = elles mangent
(cin) estuv = nous mangeons (mais pas vous)
(sin) va inya wid = ils (eux et/ou elles) la voient.

Les pronoms personnels réfléchis n'ont pas de forme particulière et sont les mêmes que ceux mentionnés ci-dessus. Les formes pronominales (réfléchie & réciproque) sont caractérisées respectivement par les pronoms spécifiques int & sint.

Pronoms possessifs

Se construisent avec les mêmes éléments que les pronoms personnels et les adjectifs possessifs, autrement dit

Préfixe

personnel kotava
cf. ci-dessus

-IN- -AF

(suffixe d'adjectif)

... précédés de l'article défini tel :

tel cinaf = le(s) leur(s).

Autres pronoms

Il existe en Kotava 85 pronoms relatifs et autres (démonstratifs, collectifs, indéfinis, etc.), dont 79 relèvent des séries pronominales. Ces séries sont basées sur un pronom relatif composé et un composant (sur le même principe que les séries adverbiales relatives).

  • Les composés sont :
coba = quoi, que, ce que
tan = un, celui (inconnu)
tel = un, celui (connu)
tol = l’un des deux
  • Les composants sont :
bat (démonstratifs proches) = ce, ce …-ci
ban (démonstratifs lointains) = ce, ce …-là
mil (démonstratifs d’identité) = même
ar (alternatifs) = autre
kot (collectifs) = chaque, tout
me (négatifs) = aucun, nul
kon (indéfinis proches) = quelque
bet (indéfinis lointains) = n’importe quel, le moindre
lan (indéfinis simples) = certain
man (indéfinis exclamatifs) = tel, quel !
yon (indéfinis de pluralité [sens pluriel]) = des, un certain nombre de
konak (indéfinis de nombre moyen [sens pluriel]) = plusieurs, quelques
abic (indéfinis de petit nombre [sens pluriel, partitif]) = peu de
jontik (indéfinis de grand nombre [sens pluriel, partitif]) = beaucoup de
slik (indéfinis de nombre excessif [sens pluriel, partitif]) = trop de
dik (indéfinis de nombre insuffisant [sens pluriel, partitif]) = trop peu de
um (indéfinis de nombre suffisant [sens pluriel, partitif]) = assez de
le (quantitatifs d’infériorité [sens pluriel, partitif]) = moins de
li (quantitatifs d’égalité [sens pluriel, partitif]) = autant de
lo (quantitatifs de supériorité [sens pluriel, partitif]) = plus de
tok ? (interrogatifs directs) = quel ?
kas ? (interrogatifs d’existence) = est-ce que ?

Ce qui donne le tableau suivant :

coba quoi tan un, celui (inconnu) tel un, celui (connu) tol l’un des deux
batcoba ceci battan celui-ci battel celui-ci battol celui-ci (des deux)
bancoba celà bantan celui-là bantel celui-là bantol celui-là (des deux)
arcoba autre chose artan un autre artel un autre artol l'autre
kotcoba tout kottan chacun kottel chacun kottol chacun (des deux)
mecoba rien metan aucun, nul, personne metel aucun, nul, personne metol aucun (des deux)
koncoba quelque chose kontan quelqu'un kontel quelqu'un kontol l'un des deux
betcoba n'importe quoi bettan n'importe qui bettel n'importe qui bettol n'importe qui (des deux)
lancoba certaine chose lantan certaine personne lantel certaine personne lantol un certain (parmi deux)
mancoba telle chose mantan untel mantel untel mantol tel (parmi deux)
yoncoba un certain nombre
de choses
yontan un certain nombre
de personnes
yontel un certain nombre
de personnes
yontol les deux (personnes ou choses)
ensemble
abiccoba peu de choses abictan peu de gens abictel peu de gens
konakcoba plusieurs choses konaktan plusieurs personnes konaktel plusieurs personnes
jontikcoba grand chose
beaucoup de choses
jontiktan beaucoup de personnes jontiktel beaucoup de personnes
slikcoba trop de choses sliktan trop de gens sliktel trop de gens
dikcoba trop peu de choses diktan trop peu de gens diktel trop peu de gens
umcoba assez de choses umtan assez de personnes umtel assez de personnes
lecoba moins, une minorité de choses letan moins, une minorité de gens letel moins, une minorité de gens
lecoba tant, autant de choses letan tant, autant de gens letel tant, autant de gens
locoba plus, une majorité de choses lotan plus, une majorité de gens lotel plus, une majorité de gens
tokcoba ? quoi? lequel ? toktan ? qui? lequel ? toktel ? qui? lequel ? toktol ? lequel des deux ?
kascoba ? y a-t-il quelque chose ? kastan ? y a-t-il quelqu'un ? kastel ? y a-t-il quelqu'un? kastol ? y en a-t-il
un des deux (qui) ?

Les composés en tan, tel & tol ne sont variables que si on souhaite insister sur le sexe de l'antécédent considéré: -ya pour ♀ & -ye pour ♂.

Dan & dacoba sont rarement utilisés. À

Jin va zveri dani talar dizvé
Pruva va dacoba jin estú ; pruva va dana jin estú.

... on préférera

Jin va talasi zveri dizvé
Pruva jinon estuna

pour "j'observe l'oiseau qui vole" et "la pomme que je mange", respectivement.


Retour : Kotava