AVK Déterminatifs

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Adjectifs qualificatifs en kotava

Originels

On trouve, en kotava spécifiquement, les adjectifs qualificatifs figurant avec les autres déterminatifs.

L'adjectif qualificatif kotava a un affixe distinctif: la lettre -f- qui le distingue des substantifs et des autres adjectifs. Il ne s'accorde ni en genre ni en nombre, mais selon une analogie vocalique avec le nom qu'il qualifie:

batakafi zveri = oiseau blanc
batakafa mona = maison blanche
batakaf bitej = étoile blanche.

Un adjectif comme batakaf est qualifié d'originel, tiré d'aucun substantif de départ.

Dérivés

Cependant, d'autres adjectifs qualificatifs sont dérivés de noms, et on trouve notamment:

Nom (ou autre) A.Q.

correspondant

tawava (terre) tawavaf (terrestre)
zubi (contrat) zubif (contractuel)
molt (port) moltaf (portuaire)
koe (dans) koef (intérieur)
patectoy (paysage) patectoyaf (paysager)[1]

patectoyaf gerd = parc paysager.

Autres déterminatifs

Démonstratifs

AVK Équivalent français Remarque
bat ce/t/te (-ci), l'un Proximité ou précision
ban ce/t/te (-là), l'autre Éloignement, sens vague
mil le/la même Identité, équivalence

Interrogatifs

tok ? = quel(le) ?, lequel ? laquelle ? lesquel(le)s ? auxquel(le)s ? etc.

Indéfinis

AVK Équivalent français AVK Équivalent français
abic peu de le moins de
ar un autre li autant de
bet n’importe quel lo plus de,
davantage de
dik trop peu de,
insuffisamment de
man tel, quel
jontik beaucoup de,
de nombreux
mek, mel aucun, nul
kon quelque konak plusieurs, quelques
slik trop de kot chaque, tout
um assez de,
suffisamment de
lan certain, tel
yon des,
un certain nombre de

Possessifs

Les adjectifs possessifs sont directement dérivés des pronoms personnels qui leur correspondent et portent la terminaison en -af- qui caractérise les adjectifs qualificatifs:

AVK Équivalent français AVK Équivalent français
jinaf mon, ma, mes minaf notre (inclusif)
rinaf ton... winaf votre
inaf son... sinaf leur(s)
intaf réfléchi[2] cinaf notre (exclusif)

On trouve aussi, dérivé du pronom réciproque sint, l'adjectif sintaf.

Verbaux

Les adjectifs verbaux se distinguent des verbes au participe par leur terminaison:

-s : pour l'équivalent actif (tous verbes)
zilis = donnant
-n : pour l'équivalent passif (verbes transitifs simples)
zilin = donné
-mb : pour l'équivalent complétif (verbes bitransitifs)
zilimb = donataire

Degrés

Comparatif

Le comparatif utilise l'enclise avec les adjectifs indéfinis de supériorité, d'égalité et d'infériorité (on trouvera un -d intermédiaire pour éviter un éventuel hiatus) :

lomantaf = plus large : comparatif de supériorité
limantaf = aussi large : comparatif d'égalité
lemantaf = moins large : comparatif d'infériorité

Les superlatifs utilisent les formes comparatives précédées de l'article défini (l'un des rares usages de celui-ci en Kotava) :

tel lomantaf = le plus large : superlatif de supériorité
tel lemantaf = le moins large : superlatif d'infériorité


Positions

Épithètes

Attributs

Retour: Kotava


  1. Il est rappelé que le Y n'est pas considéré comme une voyelle, mais comme une glide; en conséquence, les adjectifs dérivés des mots en -Y (toujours précédés d'une voyelle) font -yaf.
  2. Intaf est utilisé quand le nom en relation (objet possédé, par exemple) se rapporte directement à la personne en question:
    exemple en kotava avec "intaf" = je porte ma valise.
    A distinguer, par exemple, de
    exemple en kotava avec "jinaf" = le bagagiste porte ma valise