Γ

Un article de Ideopedia.

Alphabet cyrillique

Aa Бб Вв Γг Дд Ee Жж Зз Ии Кк Лл Мм Нн Oo Πп Рр Сс Tт Уу Фф Хх Цц Чч Шш Щщ Ъъ Ыы Ьь Юю Яя
Caractères additionnels
Єє Э э Ґґ Њњ Ыы Іі Јј Љљ Џџ Ђђ Ѥѥ Ѧѧ Ѫѫ Ѩѩ Ѭѭ Ѯѯ Ѱѱ Ѳѳ Ѵѵ Ѕѕ Ѡѡ Ѣѣ

 


Alphabet grec

Γγ Δδ E ε Ζ ζ Ηη Θθ Iι Kκ Λλ Μμ Ξξ Oo Ππ Ρρ Σσς Yυ Φφ Χχ Ψψ Ωω
Caractères additionnels
Ϝϝ Ϙϙ Ϻϻ Ϟϟ Ϡϡ Þþ

 


Sommaire

Présentation

Le Γ est la troisième lettre de l'alphabet grec, comme beaucoup d'autres, elle est l'adaptation d'une lettre phénicienne : gīmel[1]. Elle n'a pas de symétrie propre, mais elle est symétrique au L par rapport à une ligne horizontale. Deux г superposés donnèrent à l'origine une lettre (δίγαμμα =digamma : double gamma [w]) qui a disparu assez tôt de l'écriture héllénique, mais que les Étrusques empruntèrent toutefois, avant de la laisser aux Romains : F.

Si les majuscules grecque et cyrillique ont une forme commune, par contre, les bas de casse sont totalement dissemblables, respectivement ɣ (conforme à sa prononciation) et г (homothétique à la majuscule).

Phonologie

À l'époque de Platon, le Γ se prononçait [g][2]puis, au fil du temps, il changea pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, à savoir soit une fricative vélaire, équivalent voisé du [x] devant A, O, Y, Ω, soit une fricative palatale voisée [ʝ][3]devant E, H, I[4]. Pour le son [g], les Grecs d'aujourd'hui ont recours au digramme ΓK.

Utilisations

Sciences

Les utilisations sont nombreuses et ce serait fastidieux de tous les énumérer ici (et d'en faire supporter la lecture). La (longue) liste est disponible sur cette page de Wikipédia.


Idéolangues

  • Le slovio, le syldave & le ŧhub utilisent cette lettre dans les mêmes conditions que l'alphabet cyrillique (prononciation).

  1. Ressemblant à peu prèus au chiffre 1.
  2. C'est d'ailleurs avec cette prononciation que Cyrille & Méthode l'utilisèrent pour la mise au point de leur alphabet, contrairement au B.
  3. La variante non voisée étant le [ç]
  4. Il n'y a pas que le G latin qui ait une prononciation glissante !