Étymologie interne

Un article de Ideopedia.

Le terme d'"étymologie interne" est particulier à l'idéolinguistique et renvoie, pour un mot donné d'une langue créée, à des racines issues d'autres idéolangues fabriquées par la même personne. Souvent (mais pas toujours), la langue créée fait partie d'un vaste système d'idiomes de caractéristiques analogues (lexique, grammaire, etc).

Sommaire

Exemples

Algardien

Un certain nombre de mots algardiens, comme ăben, abeila ou akeri sont issus du laméen, une autre idéolangue du même groupe, elle aussi élaborée par Bedal, non diffusée, mais évoquée dans Idéolexique.


Aneuvien

Plusieurs mots aneuviens a priori ont une étymologie interne. On peut notamment citer sylm ou le radical leà-, qui sont issus de ptahx. Il n'en est pas du tout de même pour des mots comme zàw ou kòtavig, qui viennent bien d'idéolangues, mais externes à l'idéomonde créé par Anoev.

Sprakan

Le sprakan, institué par Herr Kouak a une bonne partie de ses mots tirés du kouril, une langue non diffusée mais également évoqué.

Lire aussi